La balade bellifontaine de romantique cotte

Autres informations / 21.02.2009

La balade bellifontaine de romantique cotte

FONTAINEBLEAU, Vendredi 20

février

Pendant du Prix Général

Marion pour les femelles, le Prix de la Société des courses de Craon a été une

formalité pour Romantique Cotte (Robin des Champs). Vite derrière She Hates Me

(Hawk Wing), Romantique Cotte n’a laissé aucune chance à ses rivales sur le

plat, après avoir quelque peu négligé le franchissement de la dernière haie.

Fille de Maren Kassel (Noir et Or – Prix Wild Monarch 1993), Crack d’Emble

(Poliglote) a montré des progrès intéressants et s’empare du premier accessit

devant Cadarache (Lost World).

Titulaire de quatre sorties à

3ans, Romantique Cotte avait montré de la qualité, terminant à l’arrivée de

deux prix de séries, à Enghien. Après un repos salvateur durant l’hiver,

Romantique Cotte a franchi un palier et, même s’il lui reste des marches à

monter avant d’avoir le potentiel pour courir à Auteuil, elle a le potentiel

pour réussir à Enghien. Comme souvent avec les chevaux qui gagnent leur course

à Fontainebleau, d’ailleurs. Notons que Romantique Cotte, dressée à l’école

Macaire, remonte à une souche Aga Khan. Même si le grand propriétaire ne

possède pas de chevaux d’obstacle, son élevage brille dans cette discipline. On

peut par exemple citer, à un tout autre niveau, Ashkazar (Sadler’s Wells) et

Zaiyad (Sadler’s Wells). Deux exemples à suivre pour la jeune Romantique Cotte.