La balade enchantée d’isnos

Autres informations / 25.02.2009

La balade enchantée d’isnos

24 février 2009, Auteuil.

Lors de cette réouverture d’Auteuil, Isnos (Limnos) a enfoncé les portes. Jehan

Bertran de Balanda nous avait fait part de toute l’estime qu’il portait à son

pensionnaire (voir JDG du 20/02). Et l’entraîneur mansonnien avait vu juste.

Isnos a fait, il est vrai, une véritable démonstration dans le Prix Tofano sur

les 4.300m du steeple-chase. « Il a fait quelque chose de très bien, nous a

déclaré Jehan Bertran de Balanda. Il est venu à sa main et s’est imposé

facilement. Je ne voulais pas faire de planning avec lui tant qu’on n’était pas

sûr de son potentiel, mais on ne va pas brûler les étapes pour autant. »

Vite en tête, Isnos a bien

sauté et n’a jamais été inquiété, repartant de plus belle sur le plat, pour se

montrer irrésistible. Une simple promenade de santé. Lauréat du Prix Jean Stern

(Gr2), Green Castle (Green Tune) a été arrêté tandis que Swiss Note (Victory

Note) a chuté à la rivière des tribunes. C’est Speed Day (True Brave), bon

finisseur, et Nokara (Video Rock) qui ont pris les accessits.

Racheté aux ventes de

yearlings Arqana

en 2004, Isnos ne compte que

treize courses en obstacle et seulement deux en steeple-chase, sur lequel il

est invaincu. Mais sa victoire de ce mardi a été plus enthousiasmante que celle

du 5 décembre. Il a donné l’impression d’être sûr de lui. Autour du cheval, on

entendait : « Mais quelle balade ! ». Et c’est vrai, Isnos n’a jamais souffert.

Dans sa jeunesse, lorsqu’il

courait en plat pour Daniel Allard et Patricia Alexanian (qui l’a dressé sur

les obstacles), Isnos se montrait brillant. Mais sur les obstacles, il s'est

montré bien plus assagi. L’ascenseur pour atteindre le niveau supérieur

l’attend.