La finale des 3ans

Autres informations / 21.02.2009

La finale des 3ans

Pour la première fois, le

Prix Policeman (L) sera disputé sur la piste Polytrack de Cagnes. Initiative

logique, puisque toutes les épreuves préparatoires à ce Grand-Prix

Inter-Régional des 3ans se sont disputées sur la piste synthétique. A l’inverse

du Prix de la Californie (L), il y a deux semaines, il n’y a pas au départ «

d’épouvantail » comme Coubiza (Fasliyev). Néanmoins, cette Listed s’annonce

assez compétitive au niveau de son rating et on espère avoir une vraie course

afin que les meilleurs s’expriment.

Les concurrents au départ :

Plaisir du Tango

(Ski Chief & Star des

Hêtres, par Homme de Loi)

La régularité faite cheval !

Depuis ses débuts, où il se classait cinquième , il n’a jamais fini plus loin

que troisième. En deux sorties sur la P.S.F., il compte deux deuxièmes places

dans des épreuves préparant à ce Prix Policeman (L). Lors du Prix Renoir (A),

il a été battu par Villa Molitor, « qu’il n’avait pu que pousser pour finir »

nous avait expliqué Thierry Larrivière, son entraîneur. Espérons pour lui qu’il

soit cette fois à la place de la locomotive de tête.

Cirrus des Aigles

(Even Top & Taille de

Guêpe, par Septième Ciel)

Lui aussi s’est montré très

régulier depuis ses débuts et ne compte que des bonnes sorties. Après de belles

prestations tout au long de l’hiver, il va passer un vrai test ici face à des

concurrents de valeur. Notons qu’il court rapproché, ayant été vu en piste le

14 février

Granitik

(Intikhab & Grosgrain,

par Diesis)

Deauv, août’07, 115.000€,

Vendu par le Haras du Mezeray à Jean-Claude Rouget

Sa récente prestation, où il

terminait troisième, a laissé bien des observateurs sur leur faim. Pourtant, il

ne faut pas condamner Granitik sur cette sortie, car il nous a déjà mon tré

qu’il possédait un changement de vitesse qui sort de l’ordinaire. Comme nous

l’avait déjà expliqué son entraîneur, Jean-Claude Rouget, c’est un cheval qui

est « taillé en 3ans » et ne demande qu’à progresser encore. Cette fois, il

sera plus certainement plus affuté et représente, à nos yeux, l’une des toutes

premières chances de la course.

Villa Molitor

(Muhtathir & Sizal, par

Sicyos)

Deauv, oct’07, 12.000€,

Vendue par le Haras de Maulepaire à J.Bérès

Appartenant à la famille de

Tuzla (Panoramic  Breeder’s Cup Mile, Gr2

à l’époque), Villa Molitor a remporté la préparatoire la plus importante à ce «

Policeman », le Prix Renoir. Elle montrait alors qu’elle avait progressé sur sa

course de rentrée du 12 janvier et, si elle continue sa marche en avant, elle

s’annonce comme l’une des principales prétendantes à la victoire. Elle porte la

casaque du docteur Jacques Bérès, propriétaire de Whortleberry (Starborough) en

début de carrière.

Quetsche

(Gone West & Que Belle,

par Seattle Dancer)

Difficile de cerner les

limites de Quetsche, qui s ‘était envolée dans le Prix de Ramatuelle (F), le 23

janvier. Jean Claude Rouget n’avait d’ailleurs pas hésité à déclarer : «

C’est une pouliche de qualité Elle est bien née et n’a pas pris dur ce jeudi.

C’est la meilleure pouliche que j’aie présentée depuis le début du meeting. »

Achetée 450.000$ aux ventes de Keeneland par l’Ecurie des Monceaux, Quetsche

est une fille de Que Belle (Seattle Dancer), double lauréate de Gr2 en

Allemagne et deuxième du prix Ganay (Gr1) 1998 derrière Astarabad (Alleged).