L’escadrille « peltier » face au défi du grand cross

Autres informations / 01.02.2009

L’escadrille « peltier » face au défi du grand cross

Prix Gaston de Bataille

Le Prix Gaston de Bataille

(L), alias le Grand Cross de Pau, représente une épreuve d’importance sur

l’hippodrome du Pont-Long. Elle est la première étape du Championnat de France

de Cross et l’une des plus convoitées avec celle de Craon, la dernière étape,

au mois de septembre.

Bien connus du public, Le

Krakatoa (Murmure) et Kendo du Montceau (Video Rock) seront cette année encore

de la partie. En 2008, l’épreuve avait été le théâtre de grandes peines et de

grandes joies. Le Krakatoa et Kendo du Montceau étaient tous les deux tombés,

alors que Monsieur Levicomte (Take Risks) tirait sa révérence de la plus belle

des manières en remportant l’épreuve.

... FACE AU DÉFI DU GRAND

CROSS

Ce dimanche, ils seront dix

chevaux au départ âgés de 6ans à 11ans. Kivala de Kerser (Lord World), forfait

l’an passé, fait partie de la liste des engagés. Elle est la doyenne de

l’épreuve aux côtés de Kendo du Montceau, l’un des trois atouts de Philippe

Peltier (cf. interview ciaprès) qui aligne également au départ Thou In Gold

(Gold and Steel), lauréate en 2007 et Notez Le (Saint Preuil), une chance de

second plan. Kivala de Kerser, pensionnaire de Patrice Quinton, représente une

opposition sérieuse pour déjouer les plans de Kendo du Montceau et venir «

chatouiller » le spécialiste de la course dans la phase finale. Son entraîneur

n’aura d’ailleurs que cette chance là, puisqu’il vient de perdre Miss

Rochelaise (Goldneyev) euthanasiée après une fracture du bassin. Miss

Rochelaise avait terminé quatrième l’an dernier.

Des nouveaux venus ambitieux

Les plus expérimentés,

acteurs incontournables du Grand Cross de Pau, devront faire face à une

nouvelle génération de très bons sauteurs emmenée par Malberaux (Michel

Georges), le cadet de la course, et Onde de Choc (Robin des Champs), une 7ans

sous la responsabilité Jean-Pierre Totain. Mais, dans une épreuve comme le

Grand Cross de Pau, où le parcours est très long (6.200m) et les obstacles

aussi diverses qu’imposants, la tâche se complique pour les chevaux les plus

tendres. Malberaux a montré de jolis moyens, en deux sorties uniquement dans la

discipline. Il vient d’ailleurs de remporter une épreuve, mais elle se

déroulait sur 4.100m. Il aura cette fois deux kilomètres supplémentaires à

parcourir… Onde de Choc n’a jamais participé au Grand Cross de Pau, ni couru au

delà de 4.900m mais, en sept sorties dans la discipline en l’espace d’un an,

elle a épinglé trois victoires, deux sur 4.100 et une sur 4.600m, la dernière.