Serpotta sur la ligne de feels al right

Autres informations / 27.02.2009

Serpotta sur la ligne de feels al right

DEAUVILLE, Vendredi 27

février

Le Prix du Dun (D) sur 1.500m

est une course D de bonne facture puisqu’ils seront sept au départ et quatre

ont de sérieux arguments à faire valoir : deux possèdent des lignes

intéressantes et les deux autres, une victoire dans un style prometteur.

Serpotta (Green Tune) a

débuté de probante façon à Clairefontaine. Vainqueur à Longchamp pour sa

deuxième sortie devant Anticenter (Kingmambo) engagé dans le Prix du

Jockey-Club (Gr1) et le Grand Prix de Paris (Gr1), Serpotta a également pris

une troisième place à Deauville dans une course remportée par Feels All Right

(Danehill Dancer), troisième du Critérium de Saint-Cloud (Gr1) ensuite.

Cependant, Serpotta a couru une fois sur le sable et le résultat (5e) a été

moins convaincant. Ce cheval au petit modèle fait par ailleurs une rentrée.

Anan (Cape Cross) a aussi de

bonnes lignes. Cinquième du

? JDG Rising Star ? Rendezvous (Sadler’s Wells)

pour ses débuts, il a ensuite terminé troisième d'une "F" derrière

Anticenter. En se fiant strictement au papier, il possède donc une chance

inférieure à celle de Serpotta. Les deux impressions visuelles sont à mettre au

crédit de Cattelan (Giant’s Causeway) et de Money Money Honey (Thunder Gulch).

Entraîné par Jean-Claude Rouget, Cattelan a fait sensation au Pont-Long pour sa

première course. Malgré un très mauvais parcours en épaisseur, Cattelan a

enlevé le Prix de Baleix (G) avec de la marge. Acheté pour 120.000$ aux ventes

de Keeneland en 2007, il a l’avantage de connaître le sable fibré et son entraîneur

pense avoir un « cheval de qualité ». Money Money Money est pour sa part passé

par les ventes Arqana. Il a été acheté 60.000€ par Robert Collet. Money Money

Money s’est pleinement révélé sur la Polytrack cagnoise, dans les handicaps. Il

vient d’ailleurs de s’y imposer par deux fois, sans un coup de cravache et dans

un style qui en dit long sur ses moyens. Si Money Money Money trouve à qui

parler dans cette « D », il est aussi le plus expérimenté du lot.