Un « manceau » peut en cacher un autre

Autres informations / 07.02.2009

Un « manceau » peut en cacher un autre

Le Prix Pierre Rivière d’Arc

semblait promis avant le coup à Sarako (Graveron) vainqueur du Prix Louis de

Guébriant (L), le Grand Cross de Craon en 2007. Absent depuis le mois de

juillet, il faisait sa rentrée. Malheureusement, le protégé de Loïc Manceau

s’est dérobé avant d’aborder la dernière boucle.

Il a été suppléé par une de

ses compagnes d’entraînement, Nefertar (Le Fastabibi), qui s’est imposée. Très

sûre d’elle dans ses sauts, Nefertar s’est imposée courageusement face à Muguet

du Limon (Fétiche d’Estivaux) et Maurrinor (Jolie Mars), auteur d’une belle

remontée