Arkle challenge trophy

Autres informations / 11.03.2009

Arkle challenge trophy

 Original, victime de saignements

Original (Robin des Champs)

l’était justement parce qu’il représentait seul l’entraînement français, celui

de Marcel Rolland, dans « l’Arkle ». Mais dès le départ de la course, Original

est en retrait. Il ne parvient pas à suivre le rythme. En haut de la montée qui

mène "au sommet de la colline", son jockey James Davies décide de

l’arrêter, lui qui l’avait mené à la victoire le 27 décembre dans un Gr2 à

Kempton.

« Il s’est immédiatement

contracté et n’a pas respiré, a relaté le pilote. Il s’est comme étouffé… » Au

retour d’Original, les doutes et les questionnements s’installent. On évoque un

problème de langue qu’il aurait avalée, mais non, Marcel Rolland explique

qu’elle était attachée, et qu’il lui a d’ailleurs toujours attachée. Jean-René

Auvray, entraîneur français installé en Angleterre, a accueilli Original dans

ses boxes la semaine dernière : « Peut-être est-ce un problème d’anxiété dû à

la foule. Il s’est contracté », énonce-t-il. A l’entraînement, Original souffle

fort. Il s’est fait opérer du larynx. Et finalement, la raison de cet échec est

venue d’elle-même : sur ses deux narines coulaient du sang. Benoît Gabeur,

également présent auprès de l’entourage d’Original a déclaré qu’il avait du

sang dans les poumons : « Cela se soigne, mais c’est long. Il faut lui laisser

du temps pour se soigner. »

Depuis quelques jours,

Original avait beaucoup attiré l’intérêt des Anglais, en raison de

démonstration à Kempton et de son physique si atypique. Le grand alezan avait

séduit et sa cote avait fondu au fil des jours pour prendre le départ à 16/1.

Au vu de sa contre-performance, les stewards ont appelé Marcel Rolland et

Jean-René Auvray afin d’avoir quelques explications et le dossier a été,

logique- ment, classé sans suite.