Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Cheikh hamdan tente le coup de trois dans le dwc

Autres informations / 28.03.2009

Cheikh hamdan tente le coup de trois dans le dwc

Dubaï World Cup

 

Les couleurs bleues et

blanches du Cheikh Hamdan ont déjà remporté à deux reprises la course la plus

riche du monde (6M$), le Dubaï World Cup, grâce à Almutawakel (Machiavelian) en

1997 et à l’argentin Invasor (Candy Stripes) il y a deux ans.

Ce samedi soir, Albertus

Maximus (Albert The Great) tentera d’offrir à Cheikh Hamdan une troisième

victoire, face à treize adversaires. « Nous sommes très contents de notre place

dans les stalles de départ, précise Kiaran McLaughlin, mentor du fils d’Albert

The Great (Go For Gin). Nous voulions être positionnés en dehors de Well Armed

(Tiznow), ce qui est chose faite ; si ce dernier se place aux commandes de

l’épreuve, nous pourrons prendre son sillage. Désormais, Albertus Maximus se

montre plus détendu dans un parcours et peut se monter près de la tête. »

Toutefois, l’entraîneur reste mesuré dans ses propos : « Il est difficile

d’être aussi confiant que nous l’étions pour Invasor, parce qu'Invasor était un

grand champion, mais nous escomptons tout de même un bon comportement de sa

part, car Albertus Maximus est très bien ».

Troisième l’an passé, Well

Armed tentera d’améliorer son classement en s’élançant au centre, de la stalle

7.

Asiatic Boy (Not For Sale),

dauphin de Curlin (Smart Strike) l’année passée, est de nouveau au départ,

avecette année l’intention de monter

sur la plus haute marche du podium puisque son rival de l’an dernier

n’est plus là.

Casino Drive (Mineshaft) s’est exercé mercredi matin sur les 2000m qu’il découvrira, couvrant ses deux cents derniers mètres en 11’’80. « Notre cheval est un grand

voyageur, a précisé son cavalier

d’entraînement. Il a très bien

encaissé ce nouveau déplacement. Cette

année, il n’y a pas de chevaux de

la trempe de Curlin au départ et s’il

n’a aucun problème de sabots comme cela était le cas par le passé, il détient

une première chance. » Quant au

manager de Casino Drive, il s’est montré satisfait de la position du cheval dans les boites. « Le 8 est la position que nous espérions et ainsi, je pense que le cheval peut réaliser une grande performance ».

Unique concurrent français au départ, Gloria de Campeao

(Impression) est entraîné par

Pascal Bary : « Le cheval à tiré un bon numéro, mais il monte de

trois catégories. Il est en forme et on se fait plaisir en courant ici. Il vient de gagner un

handicap, mais on a vu qu’il avait du mal à gagner un Gr3. Il y a de bons

chevaux au départ mais le cheval essayera de faire mieux que sa huitième

place de l’année

passée, il n’était pas au mieux ». Cette année, comme cela arrive

régulièrement, le Dubaï World Cup n’est pas l’épreuve la plus

relevée du jour. C’est un paradoxe quand on regarde

l’allocation. Mais une réalité quand

on lit la liste des partants.