Dans les allées de cheltenham…

Autres informations / 13.03.2009

Dans les allées de cheltenham…

Les longues et larges allées

de Cheltenham ne sont pas interminables, même lorsqu’on n’en voit pas le bout.

Tout autour, c’est l’hippodrome qui s’anime et le temps, comme les gens, passe à

une vitesse folle. Trop de choses à découvrir : les books, les stands en tous

genres parés de leurs plus beaux atours, les bars pleins d’un public de

passionnés. Tous là pour admirer le spectacle, et même plus, pour le créer. A

Cheltenham, plus que les professionnels et les chevaux encore, c’est la foule qui

fait que ce Festival ne ressemble à aucun autre.

A Cheltenham, les courses

vivent en grand.

A 11 heures, deux heures et

demie avant le départ de la première course, l’hippodrome s’anime. Les books

s’installent, les spectateurs font les boutiques, l’odeur de friture vous monte

au nez et pique presque les yeux ! Les saucisses aux oignons… Oui, Cheltenham recèle

de petits plaisirs inhabituels. Les pantalons de costard coincés dans les bottes

en caoutchouc, les premiers hôtes entrent dans l’enceinte des balances. Les chevaux

font leur entrée, pas de précipitation, ils tournent, tournent et tournent

pendant quinze minutes. Femmes chapeautées bien sûr, femmes légèrement dénudées

aussi, toute la mode britannique, plumes, fourrures et cashmere se retrouve au

sein du rond de présentation. Les tweeds, ah ! les tweed suites. Certains sont

vendus sur l’hippodrome, beaucoup sont portés tombant jusqu’à mi-cuisse ou à la

taille, en vert bien souvent ou en bleu pour les plus… sophistiqués ! Cintrés

ou plus évasés, assortis ou non au pantalon, ils sont incontournables. Tout

comme le Village Guinness où l’on retrouve la même population que celle du rond

de présentation, une pinte à la main.

A Cheltenham, tout est

compartimenté, mais des personnes de tous genres passent de l’un à l’autre de

ces compartiments et le Village Guinness regorge de femmes chics juchées sur des

talons aiguilles et d’hommes au cigare. Ce jeudi, c’est Ladies Day et plus

encore que lors des jours précédents, les mini-jupes et les bustiers sont de sortie

au mois de mars en Angleterre.