Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Highmix, belles origines de précocité

Autres informations / 09.03.2009

Highmix, belles origines de précocité

COMPIÈGNE, Lundi 9 mars

Six, uniquement six partants

dans le Prix de Verberie (F), un maiden sur 2.000 mètres, réservé aux poulains.

Et dans ce programme de transition à Compiègne, cette épreuve possède l’allure

adéquate…

Cependant, Highmix

(Singspiel), le représentant de la casaque Wertheimer & Frère, possède de

sérieux atouts… dans le sang. En une sortie, certes, il s’est montré courageux

pour prendre la cinquième place dans un peloton fourni, mais il est surtout un

poulain de bonne famille. Tout d'abord, Highmix est rattaché à une vieille

souche de Paul Wertheimer, celle d’Azurella (High Hat), double gagnante de Gr3

dans les années 1970. Highmix est issu de Goldamix (Linamix), lauréate du

Critérium de Saint-Cloud (Gr1) et troisième du Prix de Diane (Gr1). Elle a

produit Sismix (Diesis), placée de Groupe à 2ans et 3ans. Mais apparemment, le

pensionnaire de Carlos Laffon-Parias n’a pas hérité de la précocité de sa

famille.

Un autre poulain possède des

origines notables dans ce peloton. Marinous (Numerous) est un frère de Marend

(Green Tune), lauréat du Grand Prix de Deauville (Gr2), en 2005, devant Policy

Maker (Sadler’s Wells). Marinous possède davantage d’expérience qu'Highmix,

puisqu’il compte quatre sorties. A chaque fois, il a fait bonne impression,

mais toujours légèrement en retrait des premiers.

Deux hongres seront en piste

: Singapore Blue (Sagacity) et L’Impétueux (Muhtathir). Comme meilleure

performance, le premier compte un second accessit dans une course D à

Maisons-Laffitte. Il est issu de Valley Quest (Rainbow Quest), placée de

Listed. Le deuxième a enregistré une neuvième place au mois de juin, à

SaintCloud, en une sortie. Il fera partie des oubliés de l’épreuve, tout comme

Postdamer Platz (Spartacus). Ce dernier a fourni un bon effort final pour

terminer à la quatrième place lors de sa dernière sortie, mais ses références

ne valent pas celles de ses concurrents.

Enfin, le plus régulier

d’entre eux se nomme Huangdi (Slickly). Après des débuts manqués, il a toujours

terminé à l’arrivée de ses quatre sorties suivantes. Toutes ont été réalisées à

Cagnes cet hiver.