La démonstration pratique de la théorie par soneva

Autres informations / 24.03.2009

La démonstration pratique de la théorie par soneva

PRIX LA CAMARGO

Le Prix la Camargo (L)

s’annonçait comme une proie facile pour Soneva (Cherokee Run) et la pouliche

d’Yves de Nicolaÿ n’a pas manqué sa cible, y ajoutant la manière. Sans

minimiser l’opposition, cette course était théorique- ment une proie facile

pour Soneva, lauréate l’an dernier du Prix d’Aumale (Gr3), car elle lui

permettait de porter le même poids que ses rivales. Dès lors, Soneva n’a eu

qu’à placer une simple accélération pour balayer l’opposition et l’emporter en

étant ralentie par son jockey.

 

Un tremplin vers les Groupes

C’est toujours très bien de

gagner les Listed qui s’offrent à vous. Et toujours mieux de le faire

facilement. Mais désormais, Soneva va logiquement devoir revenir au niveau des

Groupes. Même si son programme reste assez flou, elle devrait être revue dans

le Prix de la Grotte (Gr3 – 1.600m – le 12 avril), comme l’expliquait son

entraîneur, Yves de Nicolaÿ : « C’est une bonne leçon. Avant, elle avait

tendance à prendre l’avantage et à s’arrêter ensuite. Mais ici, elle ne l’a pas

fait. On va voir avec ses propriétaires, mais on devrait certainement cou- rir

le Prix de la Grotte, maintenant. » Programme assez logique et, si Soneva le

suit, ce Prix La Camargo jouerait à fond son rôle de tremplin vers les Groupes.

Enfin, ajoutons que Soneva est engagée dans la Poule d’Essai, le Prix Saint-

Alary et le Prix de Diane (Grs1).

 

Rosey de Megève se révèle

face à des pouliches confirmées

François Rohaut pouvait se

féliciter de la deuxième place de Rosey de Megève (Efisio). Inconnue du grand

public, elle prend des lignes sur des pouliches de Groupes. Mais ce qui est du

bénéfice pour elle peut créer le doute pour ses adversaires du jour. En effet,

elle venait de s’imposer (elle était donc prête), mais à Lignières, qui n’est

pas considéré comme un passage privilégié avant les Listeds parisiennes.

Néanmoins, la sœur de Lady Vettori (Vettori – 3e du Prix Marcel Boussac, Gr1)

sera revue avec intérêt afin de mieux juger de son potentiel. Rosey de Megève

devance deux rentrantes de qualité, Princess Roseburg (Johannesburg), qui est

venue arracher la troisième place à Bufera (King’s Best) dans les derniers

mètres.

 

 

PRIX LA CAMARGO

Concernant Princess Roseburg,

Christophe Lemaire, son jockey, se montrait satisfait et nous racontait : « Vu

son mental, on est obligé de la monter à l’arrière-garde. Elle a regagné

beaucoup de terrain sans que ce soit Bufera qui lâche prise. » Cette remarque

est très intéressante pour Bufera, car, comme sa sœur, la très bonne Albisola

(Montjeu – Prix de Flore, Gr3), elle est plus à l’aise en terrain lourd.

 

Un pedigree américain

Achetée à Keeneland par

Frédéric Sauque pour 170.000$, Soneva possède un pedigree très américain. Sa

mère, Lakadi, provient également des ventes de Keeneland, où elle avait été

acquise 260.000$ en septembre 2008. Quant à son père, Cherokee Run, lauréat de

2ans à 5ans (dont le Breeders’ Cup Sprint, Gr1), Soneva avait été sa première

gagnante de Stakes l’an dernier.