La succession de vision d’état est ouverte

Autres informations / 07.03.2009

La succession de vision d’état est ouverte

Samedi 7 mars, Saint-Cloud.

Le Prix Alcantara II, rebaptisé cette année Prix Youth (B), a été enlevé l’an

dernier par Vision d’Etat (Chichicastenango). Le pensionnaire d’Eric Libaud est

devenu ensuite le meilleur poulain français de 3ans en remportant le Prix du

Jockey-Club (Gr1) et en prenant une très bonne cinquième place dans le Qatar

Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1). Ils seront cinq seulement à tenter l’aventure.

Propre frère de Salsalava

(Kingsalsa) quatre fois placé de Groupe, frère utérin de Spirit One (Anabaa

Blue), lauréat de l’Arlington Million (Gr1) et de Salsalavie (Fly To The Stars)

gagnant de Listed et placé de Groupe à quatre reprises, Spirit Of The King

(Kingsalsa) est estimé par son mentor, Philippe Demercastel. Quatrième des ? JDG

Rising Star ? Choc A Block (Dalakhani) et Rendezvous (Sadler’s

Wells) à

Longchamp, Spirit Of The King

a hérité de l’allant de sa famille, mais a réussi son test sur 2.000 mètres en

fin de saison (2e). Il est engagé dans le Prix du Jockey-Club (Gr1) et dans le

Grand Prix de Paris (Gr1). Quatrième, pour ses débuts, de Belle Epoch (Sadler’s

Wells), qui court le Prix Gazala, Gaelic Silver (Lando) a gagné nettement (deux

longueurs et demi) à Toulouse pour sa rentrée. Il est lui aussi engagé dans un

classique, le Jockey-Club. Il a été acheté aux ventes Arqana en 2007 pour

50.000€ par son mentor.

 

Massicotier (Verglas) est le

poulain qui dispose de la marge de progression la plus importante. Bon

quatrième pour ses débuts dans une « B », le pensionnaire d’Yves de Nicolaÿ a

ensuite vaincu très sûrement à Fontainebleau devant un bon poulain, Always In

The Sky (Hawk Wing) sur 1.600 mètres. Il a la tenue suffisante pour faire 2.000

mètres. Il est le frère de Kaldou Star (Kaldoun), gagnant de Gr3, et le neveu

de Sacristain (Groom Dancer), lauréat de Gr1 à Hongkong. Il a été acquis par

Guy Petit, qui partage la copropriété du poulain avec Brigitte Grange-Perret,

pour la somme de 37.000€ aux ventes Arqana d’août 2007, avant d’être racheté

aux ventes de 2ans montés en avril 2008. Il ne dispose pas d’engagements

classiques.

 

 

La distance comme point

d’interrogation

Placé de Gr3 et de Listed,

Temple Lord (Califet) a quitté les boxes d’Yves de Nicolaÿ pour rejoindre ceux

de Guy Cherel, sans doute en vue d’une carrière sur les obstacles. C’est un

fils de Califet (Freedom Cry) quatrième du Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1), en

2002 sous la houlette de Guy Cherel. Ce dernier nous a confié combien il aimait

la première production de Califet. Temple Lord a les titres pour ne pas le

décevoir. Mais on notera qu’il a surtout montré de la vitesse à 2ans. La

distance de 2.000 mètres est donc le point d’interrogation pour lui. Tout comme

elle l’est pour On Est Bien (Enrique), frère de Princesse Jasmine (Gold Away),

deuxième de Listed. Il a gagné sa course de début avant d’échouer dans une

Listed (9e). Cet élève d’Elie Lellouche n’a jamais couru sur plus de 1.400

mètres et la distance reste pour lui aussi la grande inconnue.