Ladbrokes world hurdle tous derrière kasbah bliss

Autres informations / 12.03.2009

Ladbrokes world hurdle tous derrière kasbah bliss

Jeudi 12 mars 2009,

Cheltenham (Angleterre). Le jour est arrivé pour Kasbah Bliss (Kahyasi). Un an

après sa deuxième place dans le World Hurdle (Gr1, 4.800m, haies) derrière

Inglis Drever (In The Wings), il est de nouveau au départ de la plus grande

course de haies anglaise. Cette année, il est le favori chez les books à 11/10.

Et avec Inglis Drever parti à la retraite, on voit mal alors qui, parmi ses

treize adversaires, pourrait lui barrer la route du succès. L’an dernier, tous

les sportsmen français avaient vibré devant la performance de Kasbah Bliss. En

haut de la colline, avant d’aborder la ligne d’arrivée, il galopait librement

et faisait illusion avant qu’Inglis Drever ne vienne le dominer sur le plat.

Déjà un an. Un an que tous les observateurs attendent de voir Kasbah Bliss à la

place qui est la sienne, la première. D’autant qu’à 7ans, il progresse encore

comme le prouve sa victoire de préparation, le 14 février dans le Blue Square

Hurdle (Gr2) dans un style qui en dit long sur ses actuelles possibilités.

François Doumen avait alors déclaré à la presse britannique: « Christophe

[Pieux, ndlr] m’a dit qu’il était meilleur que l’an dernier. Je pense qu’il

supporte mieux le terrain souple désormais [auparavant, il était considéré

comme un cheval de bon terrain exclusivement]. Si le terrain est souple à

Cheltenham et bien que nous respections l’opposition et notamment Punchestowns

(Morespeed) il devrait avoir la possibilité de vaincre. » De plus, comme le

rappelait Elie Lellouche en regardant la course de Binocular (Enrique): « Pour

bien faire à Cheltenham, il faut avoir une bonne classe de plat. » Et de ce

côté-là, Kasbah Bliss est paré. En effet, il s’est imposé dans le Prix

Gladiateur (Gr3) à Longchamp, avec une réelle aisance en septembre 2008.

Troisième de Gr1 à Auteuil et triple gagnant de Gr3 sur cet hippodrome,

beaucoup souhaitent le voir évoluer plus souvent sur la Butte Mortemart. Mais

pour le moment, c’est Cheltenham et son Festival historique qui l’attendent. A

lui d’offrir un troisième World Hurdle à son mentor, déjà lauréat par deux fois

avec le champion Baracouda (Alesso) de l’épreuve en 2002 et 2003.

 

LADBROKES WORLD HURDLE

... DERRIÈRE KASBAH BLISS

De vielles connaissances

Parmi les adversaires du

champion d’Henri de Pracomtal et du Haras d’Ecouves, on note la présence de

deux ex-français, Big Buck’s (Cadoudal) et Punchestowns (Morespeed), qui le

suivent à nette distance au betting. Après avoir débuté sa carrière chez René

Lecomte, pour lequel il a remporté le Prix Amadou (Gr2) à Auteuil, Big Buck’s

est parti en Angleterre chez le célèbre Paul Nicholls. Victorieux d’entrée pour

ses débuts anglais, directement en steeple-chase, il remporte un Gr2 à Aintree

sur 5.000m en avril 2008. Et, surprise, pour entamer l’année 2009, il prend

part à sa première course sur les claies à Cheltenham. Et il la remporte. Le 24

janvier, toujours sur l’hippodrome phare de l’obstacle anglais, il s’impose

aisément et démontre qu’il fera partie des chevaux à suivre pour le World

Hurdle. Voilà pour l’itinéraire atypique d’un des favoris du World Hurdle. Son mentor

Paul Nicholls aura un second partant dans la course, Mobaasher (Rahy) qui

évolue dans l’ombre de Big Buck’s. Il a déjà gagné sur le parcours de jeudi et

reste sur sa troisième place à Ascot derrière Punchestowns, qu’il retrouvera.

Ce dernier, qui porte le nom

du grand Festival irlandais de l’obstacle, équivalent (si l’on peut dire) du

Festival de Cheltenham, n’a pris part qu’à des épreuves sur les claies. Après

avoir accompli une brillante carrière en plat sur la filière des AQPS pour

Philippe Chemin, il a rejoint les boxes de Nicky Henderson. Lauréat du Long

Walk Hurdle (Gr1) à Ascot, il reste sur une deuxième place derrière Big Buck’s

à Cheltenham et monte en puissance, étant de plus dans la force de l’âge

(6ans). Nicky Henderson sera aussi représenté par un autre ‘’FR’’ (ils seront

six au départ de la course), Afsoun (Kahyasi), élève de Son Altesse Aga Khan,

placé de Gr1 et lauréat de Gr2 sur courtes distances en obstacle, qui n’a donc

pas fait ses preuves en tenue. Elevé dans l’Orne, Shakervilz (Villez), gagnant

de Gr2 sur les claies de Naas, représentera l’entraînement de Willie Mullins,

lauréat avec Quevega (Robin des Champs) du Mare’s Hurdle (Gr2) mardi. Très

régulier, il est en forme ascendante pour offrir un premier World Hurdle à

Willie Mullins.