... nouvelle étoile d’auteuil

Autres informations / 02.03.2009

... nouvelle étoile d’auteuil

PRIX ROHAN

Des origines pour sauter

Avec pour père Acatenango et

pour père de mère Bering, Latin Mood possède, évidemment, des aptitudes de «

nageur ». Aptitudes également véhiculées par le sang allemand qu’il possède en

quantité, tant du côté paternel que maternel. Mais il appartient également à

une belle famille d’obstacle. Sa mère, Baranciaga, est également la génitrice

d’Alarm Call (Solar One), triple lauréat de Gr3 à Auteuil et également candidat

l’an dernier au Nakayama Grand Jump (Gr1).

La révélation Qahira

La victoire de Latin Mood

était attendue, mais la deuxième place de Qahira (Maille Pistol) l’était

beaucoup moins. Même pour son entraîneur, Gilles Chaignon, qui expliquait :

« J’avais dit à David Cottin

de la débuter gentiment, car elle avait une course réservée aux AQPS dans 3

semaines [le Prix Samaritain, ndlr]. Si elle récupère bien, elle devrait

d’ailleurs y participer. C’est une jument qui a du galop, car elle a gagné deux

épreuves d’AQPS sur de beaux hippodromes. Mais elle a eu des problèmes de dos,

ensuite. Le fait de s’exercer en obstacle lui a réglé ces problèmes-là, car ce

ne sont pas les mêmes muscles qui travaillent. » Du côté de sa famille, c’est

une nièce d’Extrien (Neustrien), entraîné également par Gilles Chaignon et

placé de Groupe à Auteuil.

Mandali a encore besoin

d’apprendre

Jean-Paul Gallorini nous

avait prévenus : « Mandali est un bon cheval, mais il est encore cheval de

plat. » Son protégé se classe troisième, sans démériter, ne craquant pas pour

finir. Après la course, l’entraîneur nous expliquait :

« Nous sommes très content de

sa course. N’oubliez pas qu’il n’avait pas couru depuis 5 mois. Et, pour finir,

il n’est pas battu. Je pense en plus que le cheval sera mieux sur un terrain

plus léger. »