Saint macaire, un beau cadeau

Autres informations / 16.03.2009

Saint macaire, un beau cadeau

AUTEUIL, Dimanche 15 mars

Saint Macaire (Saint des

Saints) s’est imposé dans le Prix Rush, premier peloton, sous l’entraînement

de… Guillaume Macaire ! « Les éleveurs l’ont nommé ainsi, je pense, pour me

faire plaisir, mais je ne savais pas si c’était un cadeau empoisonné ou pas !

Avec un nom comme celui-là, il ne fallait pas se rater ! » s’exclame le

professionnel royannais. Mais non, Saint Macaire est un beau cadeau. Il a

remporté cette épreuve réservée aux inédits dans un bon style en devançant

Temple Lord (Califet) et Si Tu Viens (Martaline) sur le plat.

Temple Lord venait d’ailleurs

de prendre la troisième place du Prix Youth (B), à Saint-Cloud, pour

l’entraînement de Guy Cherel après avoir évolué chez Yves de Nicolaÿ. Sur le

plat, il s’est bien ressaisi sans inquiéter le lauréat, mais pour devancer Si

Tu Viens qui lui avait un instant pris l’avantage. « Ses éleveurs ont choisi ce

nom parce qu’il est un fils de Saint des Saints et puis il y a deux villes en

France nommées Saint-Macaire, en Auge et dans le SudOuest », a ajouté Guillaume

Macaire.

 

« Les Saints » de Ty Mat

Entraîné par Philippe

Peltier, Saint Mat est le propre frère de Saint Macaire et tous deux ont gagné

pour leurs débuts en compétition. Pour Saint Mat, c’était en octobre dernier.

Saint Macaire est donc plus précoce que son frère et le style qu’il a employé

pour réaliser cette performance laisse entrevoir un avenir très prometteur : «

David [Cottin, son jockey, ndlr] ne l’a pas monté pour la gagne, a poursuivi

Guillaume Macaire. Il a suivi les autres, les rênes en guirlande et il a tout

fait par lui-même. Il n’a fait aucun effort durant le parcours et a sauté à la

perfection. A Auteuil, dans des courses comme celles-ci, il vaut mieux être

challenger car les chevaux montés de l’arrière ont les autres en point de mire.

On ne peut pas se permettre d’avancer. » Jean d’Indy s’avance vers les

vainqueurs. En saluant l’entraîneur il lance : « Guillaume Macaire est canonisé

! ». En ce beau dimanche sur la butte Mortemart, l’ambiance est à la fête.

C’était la Saint Macaire aujourd’hui. L’entraîneur s’est également imposé avec

Long Run (Cadoudal) dans la belle épreuve du jour, le Prix Jacques d’Indy

(Gr3).