Stand to gain ravive le souvenir d’empery

Autres informations / 30.03.2009

Stand to gain ravive le souvenir d’empery

PRIX EMPERY

C’était écrit. Quasiment

couru d’avance. Comment imaginer que David Smaga ne remporte pas le Prix Empery

(F), épreuve rendant hommage au lauréat du Derby d’Epsom (Gr1) 1976 qu’il a

bien connu ? Impensable ! En s’envolant dans la ligne droite, Stand to Gain

(Hawk Wing) a dû raviver bien des souvenirs à tous ceux qui ont connu de près

le dernier français lauréat du Derby anglais. David Smaga déclarait d’ailleurs

après sa victoire : « Cette course commémore un grand cheval et un grand

entraîneur, Maurice Zilber. Tout cela me rend un petit peu nostalgique. Je

repense à sa disparition [en décembre 2008, ndlr]. » Revenons en 2009 et à la

victoire de Stand to Gain, qui n’est pas encore Empery. Plutôt grand, avec une

tête assez profilée, Stand to Gain n’a pas battu un lot composé de futures

étoiles, certes. Mais il l’emporte néanmoins avec la manière, tout en ayant

encore une certaine marge de progression. Son mentor l’aime bien et a déclaré

suite à cette victoire : « C'est un très bon cheval qui possède un potentiel

intéressant. Il va grimper les échelons petit à petit. Il n’y a qu’à regarder

ses engagements, il n’en a qu’un seul. » Et c’est dans le Grand Prix de Paris

(Gr1).

Elevé par Millsec Limited,

Stand to Gain est un neveu de Valentine Girl (Alzao), placée de Gr3 en

Angleterre. Il appartient également à la famille de Sunshack et

Raintrap, deux propres frères

fils de Rainbow Quest qui sont lauréats du Prix Royal Oak (Gr1). On retrouve

donc beaucoup de tenue dans son pedigree et Stand to Gain en est également doté.

Il apparaît comme capable d’aller sur plus long.