Testama doit faire parler la classe

Autres informations / 12.03.2009

Testama doit faire parler la classe

DEAUVILLE, Jeudi12 mars

 

Rassemblant des chevaux d’âge

sur les 1.300 mètres de la piste en sable deauvillaise, le Prix de Colombelles

se compose d’un peloton de sept partants venant d’horizons très différents.

Gagnante du Prix Bagatelle

(Listed) en juillet 2007 sous la responsabilité de Jean de Roualle, Testama

(Testa Rossa) fut ensuite exportée outre-Atlantique, se plaçant à trois

reprises pour autant de sorties. Revenue en France en 2008, la l’élève de la

famille Guindon a effectué une très bonne rentrée dans le Prix Miss Satamixa

(Listed) cet hiver, produisant un bon effort final pour se classer troisième

avant d’être rétrogradée à la sixième place pour avoir gêné un adversaire. La fille

de la gagnante de Listed Maid

Of Honor (Highest Honor) trouve ce jeudi un bel engagement et une belle

occasion de renouer avec la victoire, bien qu’elle soit raccourcie pour

l’occasion. Néanmoins, on notera qu’elle a déjà gagné sur ce tracé et cette

distance et qu’en classe pure, elle est au-dessus du lot.

Cheval ayant passé un cap

l’an passé plus 13 kilos sur l’échelle des valeurs, Kerno (Invicible Spirit)

est un cheval des plus régulier. Bon troisième pour sa seule sortie cagnoise,

le pensionnaire de Patrick Monfort défendra comme d’habitude chèrement ses

chances.

La jolie musique d’Expensive

Detour

Concurrent entraîné en Grèce,

Expensive Detour (Namid) a participé avec réussite au meeting de CagnesSur-Mer

: bien que décevant en premier lieu sur le mile (alors qu'il avait bien réussi

sur cette distance à Athènes), le représentant de Christos Theodorakis s’est

pleinement racheté sur une distance plus courte, à savoir 1.300 mètres.

Retrouvant une distance identique et associé pour la première fois à Olivier

Peslier, il sera redoutable, d’autant qu’avant son arrivée en France, il

comptait huit victoires en dix-sept sorties dans son pays.

 

Les lignes des réclamers

Assam (Big Shuffle) et Parfum

des Dieux (Cape Cross) ont tous les deux vaincu dans des épreuves “à réclamer“

cet hiver. Très facile vainqueur pour ses débuts à ce niveau, Assam n’a pu confirmer

sur la neige suisse de Saint-Moritz. Pour son retour en France, ce véritable

globe-trotter – il a vaincu en Italie, en Autriche et en France et il s’est

placé en Suisse et en Allemagne devra prouver qu’il à la pointure d’une course

à conditions comme celle-ci. Supplémenté pour courir, Parfum des Dieux (Cape

Cross) vient quant à lui de vaincre par deux fois dans des “réclamer“ sur une

distance légèrement plus longue. Comptant cinq victoire en dix sorties, ce

cheval régulier dans les “réclamers“ a du mal à passer le cap dans les courses

à conditions.