Un éclair de classe nommé light green

Autres informations / 18.03.2009

Un éclair de classe nommé light green

PRIX APOLLONIA

Mardi 17 mars 2009,

Saint-Cloud. De par ses conditions de course, le Prix Apollonia avait de quoi

attirer des juments et pouliches de qualité. Le lot comprenant seule ment six

partantes a finalement confirmé notre point de vue. Et c’est en pouliche de

classe que Light Green (Blush Rambler) a rallié le poteau avec deux longueurs

d’avance, son jockey ne la sollicitant qu’aux bras. Son entraîneur, Alain de

Royer Dupré, nous a confié : « Elle a vraiment bien gagné. Elle est beaucoup

plus à l’aise à main gauche qu’à main droite, même si elle travaille très bien

corde à droite, le matin. Elle devra un jour ou l’autre recourir à main droite.

Il s’agit d’une pouliche qui a le potentiel pour gagner une grande course. » On

peut croire volontiers Alain de Royer Dupré, la partenaire de Christophe

Soumillon ayant fait une véritable démonstration. Après avoir attendu dans une

course rythmée, Light Green a filé la ? JDG Rising Star

? Antiquities (Kaldounévées), avant de la

déborder aisé ment dans les deux cents derniers mètres. Son cavalier a déclaré

au micro du cheval émetteur :

« C’est une jument très sympa

qui est plus à l’aise corde à gauche, étant donné qu’elle a effectué son début

de carrière au Brésil. Dans le Prix de Flore (Gr3), elle m’avait un peu

inquiété, car elle ne semblait pas avoir énormément de gaz. Elle avait été un

peu malheureuse ce jour-là [elle était venue esseulée, à la corde, alors que la

course se jouait à l’extérieur, ndlr]. Elle a le niveau pour gagner une belle

course. » >>

 

PRIX APOLLONIA

Placée de Listed en 2008,

Antiquities a eu un bon par cours, mais n’a rien pu faire contre l’accélération

incisive de Light Green, qui l’a déposée dans la phase finale. L’animatrice

Voxna (Take Risks) a conservé la quatrième place derrière Wait And See mais

devant Saturnine (Galileo), un peu décevante.

 

Une acclimatation progressive

Après un début de carrière au

Brésil, où elle a brillé dans deux Gr1, puis une escale à Dubaï où elle s’est

octroyé la quatrième place d’un Gr2, Light Green est ensuite arrivée dans les

boxes d’Alain de Royer Dupré, prenant trois places de Groupe (2e du Prix de

Flore notamment). Plus à son aise corde à gauche comme son entourage l’a

déclaré, elle a une course sur mesure : le Prix Corrida (Gr2) qui aura lieu le

28 mai, à Saint-Cloud.

Lors de sa victoire hier,

elle s'est montrée en possession d'une de pointe de vitesse acérée qu’elle

devrait encore déployer au cours des prochains mois, car il semble qu’elle se

soit désormais acclimatée aux courses françaises, après un temps d’adaptation

logique. Cela confirme d’ailleurs une tendance connue. A savoir que les chevaux

changeant d’hémisphère courent souvent bien lors de leurs premiers pas dans

leur nouvel environnement avant de se montrer en deçà de leur valeur. Ce

phénomène tend à prouver qu’il faut plusieurs mois pour s’adapter et que la

première impression laissée en course par ces éléments peut être trompeuse.