Un rêve qui prend forme

Autres informations / 24.03.2009

Un rêve qui prend forme

PRIX SICA BOY

 

Lors de son passage sur la

Matinale d’Equidia il y a quelques semaines, Edouard de Rothschild avait fait

part des espoirs qu’il portait en Rêve de Nuit (Giant’s Causeway) : « André

Fabre m’a dit que mon poulain par Giant’s Causeway était un cheval de Groupe. »

Les débuts de cette star avant l’heure étaient attendus lundi, et on a pu

apprécier le potentiel du poulain à la casaque bleu toque jaune, qui s’est joué

de l’opposition. Son style a impressionné et il se voit décerner une ? JDG

Rising Star ?. Il n’en restera pas là, c’est certain, et les

cinq longueurs affichées ce lundi ne sont que le frémissement d’une belle

carrière qui s’annonce. Le Rêve a pris vie lundi, à Saint-Cloud.

 

À la manière d’un cheval de

Groupe

Avant que Rêve de Nuit ne

débute, André Fabre avait déjà

décelé un potentiel certain

chez ce dernier. Son poulain a confirmé en course ce que l’on pensait de lui et

la manière a plu à son mentor, qui nous a déclaré : « Il gagne son maiden de la

façon dont un cheval de Groupe doit gagner son maiden. » Les espoirs de

l’entourage de

 

Rêve de Nuit font un pas de

plus vers la réalité et celui-ci justifie ses engagements dans les deux

classiques du printemps ainsi que dans le Grand Prix de Paris (Grs1).

 

Effervescent pas encore en

ébullition

Pour l’avenir, il faudra

retenir le nom d’Effervescent (Green Tune). Jusqu’à l'entrée de la ligne

droite, il ne semblait pas vraiment comprendre ce qu’il faisait là. Mais, une

fois bien équilibré, il a montré qu’il possédait lui aussi un peu de classe.

Cette épreuve est une bonne leçon pour son avenir et il devrait pouvoir

prochainement gagner son maiden. Son jockey, Oliver Peslier, nous expliquait

d’ailleurs : « Il est encore très vert. Mais il a montré un peu de classe dans

la ligne droite et il va monter sur cette course » Nareion (Areion), qui porte

la même casaque qu’Earl of Fire (Areion), qui court aujourd’hui à Compiègne, a

montré un peu qualité égale- ment. Quant à Saphir River (Slickly), frère de

Stormy River (Verglas), il en a trop fait durant le parcours pour se montrer à

son avantage. Il est à revoir dans de meilleures conditions, car il montre des

choses le matin.

 

Une origine Sangster

La deuxième mère de Rêve de

Nuit, My Sea Castles, s’est illustrée aux Etats-Unis, où elle est triple gagnante

de Listed. C’est une sœur de deux gagnants de Gr1, Hishi Akebono et Agnès

World. Sa quatrième mère, Mysteries, appartenait à Robert Sangster et est

placée des Musidora Stakes (Gr3). Quant à My Dream Castles, sa mère, elle a eu

un mâle en 2007 par Henessy.