Une épreuve de premier plan aux intérêts divergents

Autres informations / 18.03.2009

Une épreuve de premier plan aux intérêts divergents

AUTEUIL, Mercredi 18 mars

 

 

Le Prix Quomodo sera l’un des

temps forts de cette nouvelle réunion sur la butte Mortemart. Ils seront quinze

au départ, quinze chevaux formant un lot hétéroclite. Car on y retrouve des

chevaux qui tentent de monter de catégorie dans leur discipline de

prédilection, les haies, d’autres qui font leur grande rentrée après une

absence relative ment longue et d’autres encore dont la spécialité reste le

steeple. Cette course a d’ailleurs parfois été le tremplin vers de grandes

épreuves sur les gros obstacles. Le roi Al Capone II (Italic) l’a remporté en

2000 (sa dernière victoire) tandis que Kotkijet (Cadoudal) l’avait enlevé en

2004 avant son deuxième sacre dans le Grand Steeple Chase de Paris (Gr1). Cette

année, point de cheval de Grand Steeple au départ, mais quelques éléments

prometteurs qui auraient leurs places dans les grandes épreuves d’Auteuil,

comme Porto Rico (Video Rock).

 

Porto Rico, un cheval tout

neuf

A 6ans, Porto Rico n’a couru

qu’à quatre reprises, gagnant deux courses dont le Prix Hipparque, disputé sur

le par cours de mercredi. Prometteur quatrième du Prix Renaud du Vivier (Gr1)

en 2007, remporté par Shekira (Medaaly), il a changé d’entraînement, quittant

les boxes d’Emmanuel Clayeux pour ceux de Philippe Peltier. Ce dernier nous

avait déclaré lors de son tour de cour (voir JDG du 24/02) :

« Porto Rico a rejoint mon

établissement depuis plus d’un mois. Il est assez quelconque le matin, mais

c’est un cheval de qualité qui va trouver de bons engagements. Il peut réaliser

une belle saison. » Absent depuis un an et demi, Porto Rico est un cheval

puissant et aura sans doute besoin d’une rentrée. Néanmoins, il n’a pas encore

dévoilé son potentiel.

 

Royal Surabaya, à la

recherche de son meilleur niveau

Cheval de classe, Royal

Surabaya (Michel Georges) s’est placé de Groupe par trois fois. Il a notamment

terminé quatrième du Prix Renaud du Vivier (Gr1), comme un cer tain Porto Rico.

C’était en 2006 et il était alors devancé par Or Noir de Somoza (Discover d’Auteuil),

Lina Drop (Trempolino) et Kasbah Bliss (Kahyasi). Pas moins !

Malheureusement, le

pensionnaire de Bernard Barbier a connu des fortunes diverses ensuite. Aussi à

l’aise en haie qu’en steeple, Royal Surabaya était tombé lors de l’édition 2008

de la Grande Course de Haies de Cagnes (L) alors qu’il avait la course à sa

merci. Décevant ensuite, il n’a plus été revu depuis le 12 octobre 2008.

 

Le duo « Doumen »

François Doumen aura deux

partants. Deux jeunes éléments de 5ans qui viennent de courir en Angleterre.

Doctor Pat est le premier produit de la championne Bilboa (Phantom Breeze),

deuxième du Prix Alain du Breil (Gr1) en 2001. C’est un fils de Definite

Article (Indian Ridge), le père du champion stayer Vinnie Roe, tout comme

Moneywise que l’on verra en piste dans le Prix de la Source, mercredi. Et comme

Moneywise encore, il porte les couleurs de John McManus. Doctor Pat s’est

classé cinquième d’un bumper, avant de prendre la troisième place pour ses

débuts sur les claies, à Ascot. Il débutera en France, directement à Auteuil. A

5ans, lui aussi est tout neuf et dispose d’une importante marge de progression.

La deuxième représentante de François Doumen se nomme Quaspia (Fragrant Mix).

Elle a été la meilleure pouliche de sa génération chez les AQPS, comme le

prouve sa victoire dans le Prix Chloris. Elle est tombée pour ses premiers

sauts à Auteuil. Troisième à Newbury et lauréate à Plumpton sur les claies,

Quaspia semble avoir l’avenir devant elle, à l’instar de son compagnon

d’entraînement. Fait anecdotique, elle porte les couleurs de Bilboa, la mère de

Doctor Pat, celles de Joerg Vasicek.

 

Les opposants les plus

sérieux

A l’automne 2007, Comaro

(Comte du Bourg) s’annonçait comme un poulain de premier plan. Troisième du

Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2), quatrième du Prix Cambacérès (Gr1) et

deuxième du Prix Général de Saint Didier (Gr3), il a ensuite été absent

jusqu’au 8 avril 2008, étant arrêté. Pas revu depuis, ce neveu de Grey Risk

(Kendor) et de Swiss Note (Victory Note) possède des titres, mais fera sa

grande rentrée et son comportement demeure difficile à prévoir. Deux bons

steeple-chasers effectueront leurs rentrées : Smabelle (Villez) lauréate de

Listed et Panda Deurie (Lute Antique). Pensionnaire d’Eric Leray, ce dernier

découvrira les haies en compétition, mais sa forme est sûre puisqu’il s’est

imposé dès la réou verture d’Auteuil, devant le bon Ilare (April Night).