Verba a son mot à dire

Autres informations / 07.03.2009

Verba a son mot à dire

Le Prix Altipan (L) réunit un

lot hétéroclite dans lequel se détache une jument en particulier : Verba

(Anabaa), l’une des cinq 4ans de l’épreuve. Cette TDN Rising Star n’a jamais

vaincu à ce niveau, mais a toujours fait l’arrivée. Elle retrouvera l’une de

ses tombeuses, Japan (Key Royal). Le vétéran, Krataios (Sabrehill), âgé de

9ans, sera revu avec intérêt après une très longue absence de neuf mois tandis

que Murcielago (Spinning World) est en lice pour une première victoire. Cette

Listed sur le mile réservée aux chevaux d’âge présente une assemblée très

hétéroclite.

 

 

Les deux grises se retrouvent

Au mois de novembre, à

Saint-Cloud justement, Verba et Japan s’étaient battues comme des lionnes pour

la première place du Prix Cérès (L). Il y a avait l’animatrice et favorite,

Verba, et l’attentiste, Japan. Dans un rush final très séduisant, Japan est

venue chercher la victoire en réalisant par la même la meilleure performance de

sa carrière. Une performance qu’elle ne devait ni à la chance ni à la malchance

de ses opposantes. Une victoire remportée simplement avec mérite. Ce samedi,

elles se retrouvent. Verba n’a pas couru depuis cette deuxième place tandis que

Japan s’est produite à Deauville au mois de janvier, sans succès (9e du Prix

Satamixa, L). Verba n’a jamais pu vaincre aux niveaux Listed et Gr3 en se

montrant toutefois très régulière. A Lingfield, elle a empoché la deuxième

place des Chartwell Fillies’ Stakes (Gr3), derrière Sabana Perdida (Cape

Cross). Verba affrontera néanmoins les mâles pour la première fois de sa

carrière

 

 

Krataios entame sa cinquième

saison

N’ayant couru qu’une seule

fois à 2ans et à 7ans, Krataios entame la cinquième saison de sa carrière. En

cela, il est évidemment le plus expérimenté du lot, mais surtout le plus titré

avec dix victoires enregistrées. Il sera monté pour la première fois par

Christophe Soumillon. Miguel Blancpain, qui a raccroché ses bottes l’an passé,

se mettait en selle sur le représentant de Leonidas Marinopoulos depuis 2005.

Lors de sa dernière sortie au mois de mai, il a pris la quatrième place d’un

Prix du Muguet (Gr2), très disputé. Ce jour-là, Gris de Gris (Slickly)

remportait l’épreuve après avoir justement enlevé le Prix Altipan.

 

Murcielago, le maiden de la

course

En dix sorties, Murcielago

n’a jamais réussi à s’imposer. Pourtant, ce nom n’est pas resté dans l’ombre…

Il a été le dauphin du champion miler Tamayuz (Nayef) dans le Prix de

Fontainebleau (Gr3), n’étant battu que d’une tête. S’il est évident qu’il n’a

pas la valeur du pensionnaire de Freddy Head, il l’a démontré : il faut compter

avec lui à ce niveau

 

Ils nous viennent de Cagnes

Bon Grain (Muhtathir) et Bank

Guard (Peintre Célèbre) ont participé au meeting hivernal de la Côte d’Azur. Le

premier a réalisé des prestations en dents de scie et il est loin de son

meilleur niveau. Le second cité reste également sur une contre-performance,

mais ce cheval généreux est armé d’une belle pointe de vitesse.