Vingt-quatre heures chrono

Autres informations / 31.03.2009

Vingt-quatre heures chrono

FONTAINEBLEAU, Lundi 30 mars

Une journée après avoir

enlevé le Prix Edmond Blanc (Gr3) avec Gris de Gris (Slickly), le trio

"Royer Dupré-SeroulMossé" a signé un nouveau succès à haut niveau, le

bon sprinter Tiza (Goldkeeper) ayant remporté le Prix Cor de Chasse (L) sur les

1.100m de la (fausse) ligne droite bellifontaine. Le sol était un peu trop

ferme pour ses réelles aptitudes, mais Tiza a su faire fi de cette petite gêne

pour enlever cette compétition, au plus grand bonheur de Jean-Claude Seroul,

son propriétaire: « Deux options sont possibles : ou le terrain n’est pas si

sec, ou le cheval va mieux désormais dans ce terrain. On va essayer de faire

mieux la prochaine fois, mais je pense qu’il est capable de regagner un Gr3. »

Rapidement en dernière position le long de la corde, Gérald Mossé, en selle sur

Tiza, a filé Judge’n Jury (Pivotal) avant de prononcer son effort dans les

derniers mètres pour venir prendre la mesure du britannique Contest (Danehill

Dancer), de retour de Dubaï et qui avait fait illusion. Gérald Mossé a donc

parfaitement compris la façon dont Tiza doit être monté et il a su en tirer la

quintessence: « Bien que la piste soit rapide, j’ai pris mon temps, et il a bien

réagi dans la phase finale. » Bon cheval de Listeds, Jane Blue (Indian Rocket)

a fini plaisamment, en dehors, devant le 3ans Bluster (Indian Rocket), auteur

d’une rentrée honorable car s'étant bien comporté, et Laokoon (Areion), dont on

pouvait attendre mieux.

 

Une première Listed pour Tiza

Venu d’Afrique du Sud, où il

faisait partie de l’élite des sprinters, Tiza est ensuite passé par Dubaï avant

d’arriver chez Alain de Royer Dupré. Lauréat de sa première sortie française

dans le Prix de Ris-Orangis (Gr3), on se souvient que Christophe Soumillon

avait alors dit: « J’ai trouvé mon sprinter classique. » Malheureusement, comme

beaucoup de chevaux de l’hémisphère Sud arrivant dans les boxes de

professionnels européens, ses sorties suivantes ont été mitigées. Il a alors

prouvé ses limites au niveau Gr1. Ce qui ne l’empêche pas de compter trois

victoires de Gr3 dans l’Hexagone. Mais ce que l’on sait moins, c’est qu’il

n’avait encore jamais remporté de Listed, y prenant néanmoins deux deuxièmes

places. Une sur la ligne droite bellifontaine, au mois de novembre, et une

autre à Chantilly en avril 2008. Il a donc signé sa première victoire dans une

course principale ce lundi.