Wajir annonce une année prometteuse pour les ‘’bleus’’

Autres informations / 15.03.2009

Wajir annonce une année prometteuse pour les ‘’bleus’’

PRIX MAURICE CAILLAULT

Il y a quelques années, un

célèbre entraîneur aimait à dire lorsqu’il remportait un bon mai- den : « C’est

très bien, mais j’ai mieux à la maison ! ». Ces propos auraient pu sortir de la

bouche d’Elie Lellouche suite à la victoire de Wajir (Danehill Dancer) dans le

Prix Maurice Caillault. En effet, l’entraîneur des “bleus’’ Wildenstein détient

des éléments de valeur parmi ses 3ans n’ayant pas débuté : « Wajir fait partie

des bons espoirs de l’écurie, avec d’autres qui n’ont pas encore couru. J’ai en

effet encore plusieurs bons 3ans qui n’ont pas débuté » Vu les qualités qu’a

montré Wajir, on a hâte de voir les autres Bleus à l’œuvre.

 

Wajir confirme…

Mais n’occultons pas encore

la victoire de Wajir au profit d’éléments encore inconnus à nos yeux ! Lauréat

de deux de ses trois courses à 2ans, Wajir confirme les moyens qu’on lui avait

prêtés en 2008. Sans avoir eu le meilleur des parcours par rapports à ses

quatre autres concurrents, il s’est montré très volontaire pour se défaire du

bon Sokar (Slickly) dans la phase finale – principalement monté aux bras alors

que Sokar était cravaché. Cette victoire c’est aussi celle de l’inspiration

d’Elie Lellouche, qui a supplé- menté son poulain : « Il restait peu de

partants, donc j’ai choisi de le supplémenter. Finalement, il gagne très bien.

» Il pose désormais ses jalons pour les belles épreuves printanières.

 

…Sokar s’affirme

Concurrent le plus titré au

départ, avec déjà deux Listed dans son escarcelle, Sokar n’a pas à rougir de sa

défaite face à Wajir. Come souvent, il a fait la course en tête en se montrant

volontaire. Après la course, Jean Uzel, son copropriétaire, nous faisait

remarquer : « Il revient à la fin sur Wajir. Comme je l’avais dit avant le

départ, il a manqué d’une course. Nous ne sommes donc pas déçus, mais c’est

dommage que personne ne soit allé devant. Je pense aussi qu’il a démarré un peu

trop tôt. Désormais, il devrait aller sur le Prix La Force (Gr3 – le 12 avril)

et, si tout va bien, il devrait suivre la route qui mène au Jockey-Club (Gr1).

Durant l’hiver, le cheval a grandi de deux centimètres, mais il s’est surtout

élargi. »

 

Martial Law n’a pas fait sa

loi

Entrainé par André Fabre,

Martial Law (Galileo) avait dévoilé également de la qualité lors de ses deux

sorties à 2ans. Cette fois, après un bon parcours, il a mis du temps à changer

de jambe avant de bien terminer, en léger retrait du duo de tête. Physiquement,

il a grandi durant l’hiver, mais pas tant que cela, ayant gardé beaucoup de

force dans l’avant-main. >>