War power se prépare à d’autres combats

Autres informations / 13.03.2009

War power se prépare à d’autres combats

DEAUVILLE, Jeudi12 mars

 

 

War Power ( P u l p i t )

impressionne.

De par son physique, typiq u

e m e n t a m é r i c a i n , donc assez ‘ ’ é c l a t é ’ ’ , mais aussi

par la marge. Qui se

caractérise, non pas par l’écart à l’arrivée, mais par la manière dont il a

remporté le Prix de Carentan (D). Cette marge impressionne également. A

mi-ligne droite, beaucoup ont cru que War Power allait se faire battre par

Cirrus des Aigles (Even Top). Mais il n’en a rien été. Il attendait, tout

simplement. Et il est reparti de plus belle pour s’imposer. En tant que cheval

massif, il devrait progresser sur cette course et se diriger vers de plus

grandes épreuves.

Son jockey, Christophe

Lemaire, qui signait par la même occasion un “coup de trois” – de même que

Jean-Claude Rouget, déclarait après cette victoire : « Le cheval était frais.

Il ne demandait qu’à galoper. Je n’ai pas eu à le “toucher” dans la phase

finale et il a bien accéléré pour finir. Il devrait progresser sur cette

sortie. Il a pris de la force et de la maturité. C’est un cheval que j’aime

bien et qui a tout pour bien faire, le physique et les origines. C’est de bon augure

» Christophe Lemaire nous y invite, alors parlons des origines de War Power. Il

s’agit, bien sûr, d’un sujet américain. Il possède pour troisième mère

Terpsichorist (Nijinsky), élevée par Hickory Tree Farm, et double lauréate de

Groupes aux Etats-Unis.