Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Baromètre hippique mondial : un état des lieux contrasté

Autres informations / 15.04.2009

Baromètre hippique mondial : un état des lieux contrasté

La FIAH centralise des

données statistiques sur le plan mondial. Cela lui permet de nous livrer un

regard très objectif sur les courses dans le monde. A la lecture des chiffres

qui suivent, on constate notamment que les Amériques dominent l’élevage et les

courses mondiales… mais pas le jeu – loin s’en faut. Autre fait intéressant à

noter : l’Europe a rattrapé son "retard" en effectifs à l’élevage,

mais au prix d’une surproduction qui va laisser des traces, surtout en Irlande.

1. Elevage

Amériques : 138.000 chevaux à

l’élevage (foals, poulinières, étalons…) (43% du total)

Asie (+Océanie) : 100.147

chevaux (32%)

Europe : 80.900 chevaux (25%)

L’Europe est dernière, ce qui

ne l’empêche pas d’avoir un problème de surproduction. Les naissances ont

augmenté de 50% en dix ans, passant de 16.200 en 1997 à 24.500 en 2007 !

L’Irlande est la plus touchée : elle représente à elle seule 13.000 naissances.

2. Courses

Amériques : 73.000 chevaux

(47,5%)

Asie (+Océanie) : 55.000

chevaux (35,5%)

Europe : 25.800 (17%)

3. Jeu

Asie (+Océanie) : 45 milliards

d’euros (50,7%) Europe : 32 milliards (36,2%)

Amériques : 11,6 milliards

(13,1%)

Les Amériques passent en

dernière position parce que le jeu est très faible en Amérique du Sud. Alors que

l’Amérique latine représente 13% de l’élevage mondial, elle ne pèse que 1% du

jeu. Le Chili fait 160 M€ de chiffre d’affaires ; l’Argentine 125 M€ ; le

Brésil 110 M€.

Il faut aussi noter que 75%

du CA mondial se fait en mode mutuel.