Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Claremont dicte sa loi à parlement

Autres informations / 06.04.2009

Claremont dicte sa loi à parlement

PRIX DE FERRIÈRES

Deux chevaux et les autres.

C’est ce que l’on a pu voir dans le Prix de Ferrières (B). A trois cents mètres

du but, les animateurs ont passé le relais, laissant Claremont (Sadler’s Wells)

filer au poteau devant Parlement (Kalanisi), qui ne pourra que le

"pousser" tout au long de la ligne droite. Derrière ces deux poulains

possédant un avenir radieux, les trois autres concurrents de cette

"B" ont terminé à cinq longueurs. Un résultat significatif.

Un grand abattage

En tant que fils de Sadler’s

Wells, Claremont aurait certainement été avantagé par un terrain plus souple.

Mais il a su utiliser sa classe pour se sor-

tir de ce bon terrain et

dominer nettement. Suite à cette victoire, son entourage estimait détenir ici

un cheval possédant un grand abattage, destiné à courir sur plus long.

Claremont est d’ailleurs engagé dans le Grand Prix de Paris (Gr1).

Même s'il est difficile de se

faire un jugement bien arrêté consécutivement à ces "B" peu fournies

comme ce Prix de Ferrières, Claremont devrait être meilleur à l’automne, sur

des distances assez longues

et sur des pistes assouplies. Côté origines, Claremont possède un croisement

ayant déjà fait ses preuves : Sadler’s Wells et une mère par Darshaan, la même

formule retrouvée chez High Chaparral ou encore Gagnoa. Claremont est également

le fils de Mezzo Soprano, lauréate en 2003 du Prix Vermeille (Gr1). Que

demander de plus ?

 

 

PRIX DE FERRIÈRES

Parlement efface sa récente

prestation

La performance de Parlement à

Compiègne, le 16 mars, en avait laissé beaucoup sur leur faim. Il avait terminé

à la quatrième place. Cette fois, ce grand cheval a remis les pendules à

l’heure. Son entourage expliquait que dans sa course à Compiègne, Claremont

s’était fait "galoper dedans".

 

Ile de Ré a encore besoin

d’apprendre

Lauréat du Prix de Frauenfeld

(F) en débutant, Ile de Ré (Linamix) venait sur ce Prix de Ferrières pour

suivre les traces de son compagnon d’entraînement, la ? JDG

Rising Star ? Trois Rois (Hernando). En effet, le

pensionnaire de Freddy Head avait gagné la même course pour inédits en 2008

avant de remporter ce Prix de Ferrières. Ile de Ré n’a pu l’imiter, terminant

quatrième après avoir beaucoup donné avec Hermoun (Septième Ciel) durant le

parcours. Son entraîneur, Freddy Head, a expliqué : « Il court comme un poulain

qui a besoin d'apprendre. Il est encore immature et peut-être battu par meilleur.»

Tendu, Hermoun prend la tête de la course dans le haut de la montée. Il est

suivi d’Ile de Ré qui s’est rapproché après deux cents mètres de course.

Claremont évolue ensuite devant Special Galileo et Parlement. On note

qu’Hermoun s’appuie sensiblement sur son mors. Dans la ligne droite, il s’avoue

rapidement battu. Claremont prend le meilleur et le conserve avec de la marge

face à Parlement, auteur d’un effort intéressant à miligne droite. Special

Galileo conclut troisième devant Ile de Ré et Hermoun, assez décevant.