Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Deux poulains à l’avenir radieux

Autres informations / 20.04.2009

Deux poulains à l’avenir radieux

PRIX VIRELAN

Au papier, il y avait deux

poulains et les autres dans le Prix Virelan, course à conditions sur les haies

pour 4ans. Brillant vainqueur le 8 mars, Rock Noir (Mansonnien) affrontait la

? JDG Jumping Star ? Rendons

Grâce (Video Rock), lauréat dans un "fauteuil" du Prix de l’Yonne. Le

match s’annonçait explosif et le verdict de la piste ne nous a pas déçu. La

lutte promise entre Rock Noir et Rendons Grâce a bien eu lieu et ils ont

devancé de quinze longueurs le reste du peloton. Nous avions hésité à attribuer

une ? JDG Jumping Star ? à Rock

Noir lors de sa balade du mois de mars, restant sceptiques à cause du terrain

lourd, qui fausse parfois les jugements. Nous lui en attribuons une cette

fois-ci, d’autant qu’il devance Rendons Grâce, qui est un élément prometteur.

Attentiste en troisième position, Rock Noir a fait un canter durant tout le

parcours et après une âpre lutte avec Rendons Grâce, il l’a emporté de trois

quarts de longueurs. Entraîneur du lauréat, Marcel Rolland nous a déclaré: « Il

est arrivé tard à l’entraînement, après l’été 2008. Il n’était pas très mature,

se révélant brillant, d’autant qu’il fait partie de la famille d’Astarabad

(Alleged). Avant la course, il devait partir au pré suite à sa prestation de ce

dimanche, mais je vais en parler avec son éleveur propriétaire. »

 

Jean-François Colas

à nouveau sur le devant de la

scène

L’éleveur-propriétaire n’est

autre que l’animateur des Terres Noires, Jean-François Colas. L’an dernier,

Questarabad (Astarabad) remportait le Prix Renaud du Vivier (Gr1), braquant les

projecteurs sur son élevage. Avec Rock Noir, il détient un nouvel élément

talentueux, capable de réaliser de belles choses à l’avenir. Keep Me (Kadalko)

est la mère de Rock Noir, qui est son premier produit. Elle a eu ensuite eu

deux femelles, sœur du pensionnaire de Marcel Rolland : Take Me (Epalo) et Use

Me (Sleeping Car). Rock Noir est, de plus, le neveu de Lacdoudal (Cadoudal)

vainqueur de Gr3 et placé de Gr1.

 

 

PRIX VIRELAN

Rendons Grâce ne démérite pas

Vite en tête, Rendons Grâce a

rendu la course sélective. Isolé au centre de la piste dans la ligne droite,

alors qu’il n’a que peu de métier, il s’est néanmoins défendu comme un beau

diable, terminant honorable deuxième. Nicolas de Lageneste (Haras de

Saint-Voir) nous a confié: « Le cheval manque encore d’expérience. Il fait des

fautes de jeunesses, sautant un peu "gros", ce qui ne pardonne pas

dans ce terrain. Il a fait également la "petite" au saut du dernier

obstacle, ce qui lui coûte certainement la victoire. Mais on a respecté le

cheval, le but n’était pas de lui donner une mauvaise leçon pour gagner à tout

prix, puisque nous avons choisi de le garder pour le faire vieillir. »

Effectivement, le propriétaire éleveur a refusé des offres d’achats

importantes, émanant des îles Britanniques, lors de la dernière sortie du

poulain pour le conserver. Il en sera à coup sûr récompensé.

 

Valkevi se surpasse

Mis dans du coton par Laurent

Viel son entraîneur, Valkevi (Khalkevi) est venu prendre une plaisante

troisième place. Après des débuts sur les balais cagnois, le poulain de Louis

Lemoine affiche des progrès constants et a confirmé la réussite de son mentor

en région parisienne. Il a devancé la ? JDG Jumping Star ?

Invisible Man (Mansonnien), toujours pointé aux avant-postes et Earlson Gray

(Take Risks), confirmant la bonne tenue des produits de Khalkevi en obstacle.