Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Et tamazirte apparaît en pleine lumière

Autres informations / 13.04.2009

Et tamazirte apparaît en pleine lumière

PRIX DE LA GROTTE

Coup de tonnerre à Longchamp

! Le Prix de la Grotte (Gr3) semblait promis à Proportional (Beat Hollow),

lauréate l’an dernier du Prix Marcel Boussac (Gr1). Mais la théorie et la

hiérarchie ont été (momentanément ?) bouleversées, cette dernière se classant

troisième, laissant la gloire à Tamazirte (Danehill Dancer). La pensionnaire de

Jean Claude Rouget apparaît en pleine lumière et se place parmi les principales

prétendantes à la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1), disputée le 10 mai. A un

mois du premier classique de l’année pour les pouliches, on a appris des choses

dimanche, à Longchamp. Mais rien n’est encore joué. Ce qui est sûr, c’est qu’à

l’inverse de l’an dernier où Zarkava (Zamindar) était plus qu’une évidence,

cette année, aucune grande favorite ne se dégage. La Poule reste plus ouverte que

jamais.

 

Tamazirte surfe sur la forme

de l’écurie Rouget Suite à la victoire de Grandcamp (Platini) dans le Prix

Noailles (Gr2), Jean-Claude Rouget expliquait que ce n’était pas en restant

dans les boxes que l’on gagnait de belles courses. Certes, Tamazirte avait le

droit de tenter sa chance dans cette préparatoire à la Poule d’Essai, mais que

valaient les lots qu’elle avait battus sur les P.S.F. de Cagnes-sur-Mer et de

Deauville ? Mais Tamazirte avait montré des moyens et par cette victoire dans

le Prix de la Grotte elle prouve qu'elle a encore progressé et cela au bon

moment. Pour l’Histoire, on retiendra qu’elle apporte un premier Prix de la

Grotte à Jean-Claude Rouget.

 

L’entourage de Literato

touche de nouveau un cheval de Groupe

Après la formidable histoire

de Literato (Kendor) en 2007, son entourage touche de nouveau un cheval de

Groupe. Quelle réussite ! Hervé Morin (Ecurie de la Vallée Martigny),

copropriétaire de Tamazirte, nous a déclaré :

« Je l’ai achetée parce que

j’aime beaucoup les produits de Danehill Dancer. Après avoir vendu Literato,

l’objectif était de poursuivre la construction de l’écurie. Tamazirte, qui

possède un beau papier, récompense l’éleveur aujourd’hui. »

 

Soneva, fantasque mais douée

Brillante lauréate du Prix La

Camargo (L), Soneva (Cherokee Run) revenait au niveau des Groupes, elle qui a

déjà remporté le Prix d’Aumale (Gr3) l’an der-

nier. Elle se classe très

bonne deuxième, après avoir été prise de vitesse au moment du démarrage à

quatre cents mètres du poteau. Sa performance est très bonne et laisse penser

qu’elle pourrait même être rallongée. Dans le rond de présentation, Yves de

Nicolay, son entraîneur, a pris la précaution de la tenir en main. Bien lui en

a pris, car Soneva s’est montré très agitée pour finalement être emmenée en

main sur la piste. Malgré ces facéties, elle avait toute l’énergie pour

produire une superbe fin de course. Sa performance montre qu’elle a sa place

dans la Poule d’Essai, qui sera son prochain objectif, comme le confirmait Yves

de Nicolay : « Le train peu soutenu de la course nous a coûté la victoire. Elle

disputera la Poule d’Essai des Pouliches. »

 

Proportional un peu

"rouillée"

Que penser de la performance

de Proportional ? Même si elle finit très près des deux premières, on attendait

autre chose d’elle. Son jockey, Stéphane Pasquier, conscient d’avoir la

meilleure chance de la course, n’a pas hésité à la solliciter de bonne heure.

Peut-être un peu trop tôt. Mais nous ne sommes pas jockey et c’est toujours

plus facile de se mettre à leur place lorsque l'on est bien assis dans les tribunes.

Encore très fraîche et pas totalement fleurie, elle devrait progresser et il ne

faut pas la condamner hâtivement. Son entraîneur, Christiane Head-Maarek,

gardait confiance et disait : « Elle était un peu "rouillée" et nous

l’avons respectée. Elle retrouvera ses devancières dans la Poule… » Mais une

Proportional rouillée fait penser que le Prix Marcel Boussac 2008 prend l’eau.

Comme nous l’écrivions à l’époque (voir JDG du 06/10), cette épreuve avait été

très tactique et beaucoup de pouliches s’étaient retrouvées trop loin pour

jouer l’arrivée (Plumania, entre autres). Proportional avait été la meilleure

ce jour-là, mais dans ces conditions.

 

Article Rare à reprendre

Comme elle le faisait à l’âge

de 2ans, Article Rare a couru "tête et corde". Elle a sûrement jeté

tout son feu et son trop plein de fraîcheur en allant devant et, logiquement,

elle a craqué à mi-ligne droite. Mais cette lauréate du Prix des Réservoirs

(Gr3) n’est pas à condamner trop vite. D’ailleurs, Alec Waughn, manager des

Haras Wildenstein, nous disait : « Elle n’était pas encore fleurie et n’a pas

été si ridicule. On va voir si, la prochaine fois, nous lui mettons des

œillères australiennes. »

 

Tamazirte : une deuxième mère

placée des Cheveley Park

Les Cheveley Park Stakes

(Gr1) comptent parmi les meilleures courses de sélection pour les 2ans

outre-Manche. La deuxième mère de Tamazirte, Tanami, est passée par là, y

prenant la deuxième place en 1994 derrière Gay Gallanta (Woodman), future mère

du placé de Poule d’Essai Byron (Green Desert). Tanami reproduira également

plus tard, donnant Cairns (Cadeaux Généreux), lauréate de Gr2. Grâce à cette

victoire, Tamazirte devient le 86e stake-win ner de Danehill Dancer, étalon à

Coolmore (source www.coolmore.com)