Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Honneur aux cadets

Autres informations / 06.04.2009

Honneur aux cadets

PRIX JACQUES LAFFITTE

Les conditions de course très

ouvertes du Prix Jacques Laffitte (L), épreuve placée au début de la saison,

invitent bon nombre de participants. Cette année, ils sont quatorze au départ

et les 4ans tiennent la corde face à leurs aînés moins nombreux.

 

Et chez les moins jeunes ?

 

Après sa quatrième place

acquise l’an dernier dans le Prix du Ranelagh (L), le bon et régulier

Célébrissime (Peintre Célèbre) sera revu avec intérêt, tout comme

RainbowDancing (Rainbow Quest) qui effectue également sa rentrée et reste sur

une bonne deuxième place dans le Prix Fille de l’Air (Gr3). Avant cela, elle

avait fait sien le Prix Casimir Delamarre (L). Le bon mais compliqué Starlish

(Rock of Gibraltar) a pour sa part effectué sa rentrée dans le Prix Nad Al Sheba

à

Deauville. Il s’emparait alors

de la quatrième place. Comme lui, Mayweather (Nayef) est déjà réapparu cette

année, pour s'imposer à Borély. Il détient une ligne très intéressante, celle

du Prix de Guiche (Gr3). Avant de tenter sa chance sans succès dans le Prix du

Jockey-Club (Gr1), Mayweather s’était en effet emparé de la troisième place de

ce Gr3 derrière un certain Trincot (Peintre Célèbre), éblouissant lauréat du

Prix d’Harcourt (Gr2), ce dimanche. Iolith (Monsun) représente également une

bonne chance dans cette épreuve très ouverte. S’il n’a joué aucun rôle dans une

Listed en octobre, ses sorties précédentes prouvent qu’il possède la pointure

face à ce lot très hétérogène. Putney Bridge (Mizzen Mast) est également à

considérer, même s’il n’a pas été revu depuis le mois d’août.

Et chez les moins jeunes ?

Au premier abord,

l’opposition n’est pas très relevée. Mais il sera intéressant de revoir

Krataios (Sabrehill) en piste. Il est le tenant du titre du Prix Jacques

Laffitte, mais il reste aussi sur une contre-performance décevante dans le Prix

Altipan (L), épreuve dans

laquelle le 4ans, Murcielago

(Spinning World) avait terminé troisième et le visiteur Beltanus (Tertullian),

deuxième. Ces deux-là seront encore de la partie ce lundi avec plusieurs atouts

dans leur jeu pour jouer un bon rôle.

Pour l’anecdote, on se

souvient qu’en 2006, Malikhan (Garuda) avait fait sien ce Prix Jacques Laffitte

avant de remporter, entre autres, une épreuve portant le même label mais sur

les haies d’Auteuil.