Jean-jacques rabineau, copropriétaire de tamazirte : « elle nous avait déjà montré des choses étonnantes »

Autres informations / 12.04.2009

Jean-jacques rabineau, copropriétaire de tamazirte : « elle nous avait déjà montré des choses étonnantes »

 « Nous avons déjeuné aujourd’hui à Longchamp

avec Hervé [Morin, ndlr]. A table, il y avait de la tension, mais aussi des

sourires. Il faut dire que nous partions un peu dans l’inconnu avec elle

puisque c’était un test à ce niveau. Mais dans notre for intérieur, nous étions

aussi confiants qu’avec Literato à la veille des Champions Stakes (Gr1). Elle

nous avait déjà montré tant de choses étonnantes. Et puis à l’entraînement,

elle avait fait un tête-à-tête avec Elusive Wave qui s’était très bien passé.

La chose que nous craignions le plus, c’était la pluie parce que Tamazirte est

résolument une pouliche de bon terrain.

Elle a connu une progression considérable

depuis le début de l’année grâce au formidable travail de Jean-Claude (Rouget),

qui avait envisagé trois courses pour elle : le Prix Finlande, le Prix

Imprudence et le Prix de la Grotte. Finalement, il a gagné l’Imprudence avec

Elusive Wave et la Grotte avec la nôtre ! »

L’avenir ?

« Je vous l’ai dit, c’était

un vrai test en vue de la Poule d’Essai, mais Jean-Claude est le seul à décider

de son avenir. (…) Evidemment, on ne va pas brûler les étapes mais c’est quand

même formidable de toucher une pouliche de ce niveau au moment où Hervé décide

de se lancer dans l’élevage. Tous les rêves sont permis : il y a pile deux ans,

Literato remportait lors de cette même réunion le Prix La Force. C’était le

début de notre aventure… et aujourd’hui, on peut rêver qu’un jour, Tamazirte

sera saillie par Literato ! »

Comme Grandcamp (lauréat du

Prix Noailles Gr2, Ndlr) et Oiseau de Feu (troisième du Prix de Fontainebleau,

Gr3), Tamazirte a été achetée par Jean-Claude Rouget aux ventes de 2ans montés.