Le grand saut de grandcamp

Autres informations / 05.04.2009

Le grand saut de grandcamp

PRIX NOAILLES

Passer des courses à

conditions cagnoises aux courses de Groupe n’est jamais chose aisée. Pourtant,

Grandcamp (Platini) a réussi ce test avec assurance en remportant le Prix

Noailles (Gr2), premier Groupe préparatoire au Prix du Jockey-Club (Gr1).

Auparavant, il avait en effet enlevé deux prix de série à Cagnes, avec une

grande aisance, mais face à une opposition peu relevée. Depuis la victoire de

Nerio (Star Appeal) en 1988 dans cette même épreuve, aucun poulain n’était

passé par Cagnes pour préparer le Prix Noailles. C’est en quelque sorte un petit

exploit que réalise Grandcamp. Il a devancé le prometteur Guest Ville (Highest

Honor) et Wajir (Danehill Dancer). Quant au seul lauréat de Groupe du lot (Prix

des Chênes, Gr3), Calvados Blues (Lando), il s’est rapproché très vite dans la

fausse ligne droite avant de s’éteindre quand les autres passaient leur autre

vitesse.

 

Daniel-Yves Trèves et les

ventes de 2ans montés Vite en tête, Grandcamp a mené l’épreuve, imprimant un

rythme peu sélectif. Après avoir donné le sentiment d’être dominé au Pavillon,

il est reparti sous les attaques, contenant d’une tête la fin de course de

Guest Ville. Une victoire acquise de peu qui a « donné de l’émotion » à son

entourage et notamment son propriétaire, Daniel-Yves Trèves.

Mais de l’émotion, il y en

avait également pour l’entraîneur de Grandcamp, Jean-Claude Rouget. Opéré il y

a quelques jours, l’entraîneur palois était très ému par la victoire de son

protégé. Signer une victoire à Longchamp dans un Gr2, avec un 3ans. Voilà de

quoi vous aider à repartir du bon pied. Propriétaire heureux, Daniel-Yves

Trèves nous a déclaré : « Grandcamp avait bien travaillé et nous nous disions

qu’il n’y aurait pas énormément de différence avec une course « B » donc nous

avons tenté le coup. De plus, le poulain a une nette préférence pour le bon

terrain. Christophe Lemaire l’a très bien monté et nous avons vu le résultat.

C’est un poulain qui vient des ventes de 2ans montés qui m’ont bien réussi.

Pour l’avenir, nous allons voir mais tous les espoirs sont permis. »