Le numéro 1 se nomme feels all right

Autres informations / 23.04.2009

Le numéro 1 se nomme feels all right

PRIX DE SURESNES

Jeudi 23 avril 2009,

Chantilly. La ? JDG Rising Star

? Feels All Right (Danehill Dancer) a frappé

fort ce jeudi, pour la réouverture de Chantilly, en remportant haut la main le

Prix de Suresnes (L). Il était le favori et n’a pas déçu. Feels All Right a

réaffirmé ainsi son statut de leader chez les poulains de 3ans puisque, sur

2.000 mètres et plus, aucun poulain n’a produit la même impression que lui. Sa

rentrée victorieuse dans le Prix Nasrullah (B) avait été enthousiasmante. Il

l’a confirmé à l’échelon supérieur, sans avoir à puiser dans ses réserves, ce qui

est pour le moins satisfaisant à plus de cinq semaines du grand jour, le 7

juin, celui du Prix du Jockey Club (Gr1), dans lequel il s’annonce d’ores et

déjà redoutable. Vite en tête, il a mené à un rythme peu sélectif et a accéléré

à l’entrée de la ligne droite pour gagner avec de la marge. Son rival présumé,

Acteur Célèbre (Galileo), n’a pu l’inquiéter, victime de son inexpérience. Le

pensionnaire d’Elie Lellouche s’est classé troisième derrière Topclas (Kutub),

une fois encore auteur d’une fin de course incisive. >>

 

 

Un printemps à la manière de

Vision d’Etat

« Chaque cheval est

différent. Vision d’Etat et Feels All Right sont incomparables. Ils n’ont

jamais travaillé ensemble », explique Eric Libaud, entraîneur du poulain. Si

les poulains sont incomparables en tant que tels, leurs printemps respectifs

sont tout à fait similaires : une rentrée victorieuse dans une "B"

clodoaldienne, puis un succès dans le Prix de Suresnes (L) avant de se diriger

vers la belle épreuve du mois de juin. « C’est la seule course disputée sur le

piste du Jockey Club, a souligné l’entraîneur sarthois. Le timing avec le Derby

français est excellent. » Il est vrai que les ressources du poulain sont

conservées intactes, du fait du délai avec le Gr1 sur 2.100 mètres. Au sujet de

la course de son protégé, Eric Libaud a poursuivi : « La donne est différente

lorsqu’il y a quatre partants seulement. Ioritz Mendizabal avait les ordres de

le monter avec la plus grande sérénité. Il fallait monter le poulain pour lui

et non pour la course. Il a été à son rythme et a répondu ensuite aux attaques.

C’était la deuxième fois qu’il allait devant et il ne fallait pas qu’il ait une

course dure, sinon les chevaux s’en rappellent… Il a beaucoup de vitesse au

départ, ce qui est un avantage à ce niveau. C’est un cheval facile à entraîner.

»

 

Un retour aux sources pour

les "Pegasus"

Le premier bon élément en

plat portant la casaque de Sean Mulryan (aujourd’hui sous les couleurs de

Pegasus Farms), était déjà entraîné par Eric Libaud. Elle se nommait Miss Mambo

(Kingmambo) et termina troisième de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1) en

2004.

Comme celle de Jacques Détré

l’an dernier, fièrement porté par Vision d’Etat, la casaque de Sean Mulryan est

plus habitué aux gros d’en face à Auteuil qu’à la piste du "Jockey

Club".

 

Topclas répond présent

Deuxième du Prix La Force

(Gr3), Topclas (Kutub) a confirmé ses grandes ambitions. Attentiste en

troisième position, il a effectué une fin de course "canon" en pleine

piste pour prendre le premier accessit. « Je suis content de sa performance,

nous a confié son entraîneur, Philippe Demercastel. D’autant plus qu’il ne sait

pas faire un bout de quatre cents mètres. C’est un vrai cheval de 2.400 mètres.

» La course s’est jouée sur un déboulé, ce qui n’a pas avantagé Topclas, mais

également la ? JDG Rising Star ? Acteur Célèbre (Galileo),

vainqueur d’un Prix Juigné qui a pris du plomb dans l’aile avec la cinquième

place de Counterbid (Rainbow Quest) à Saint-Cloud, mardi. Mais Acteur Célèbre

peut se valoir d’une bonne excuse, ce « n’était que sa deuxième sortie », comme

le faisait remarquer Elie Lellouche.

 

Le pedigree allié au physique

Feels All Right est un

poulain bien fait. Les propos d’Hervé Barjot avant qu’il n’achète le poulain

pour 260.000€ le confirment : « Son physique m’a plu dès que je l’ai vu. » Il

est aussi bien né. Son père, Danehill Dancer (Danehill), n’est autre que le

père de Mastercrafstman et Again. Le premier est candidat aux 2.000 Guinées

(Gr1) et la seconde aux 1.000 Guinées (Gr1). Il est aussi le père de Tamazirte,

lauréate du Prix de la Grotte (Gr3). Le propre frère de Feels All Right,

Venturi, est vainqueur de Gr3. « Une bonne souche », selon le manager de

Pegasus Farms Ltd.