Le poids des origines, le choc du talent

Autres informations / 01.04.2009

Le poids des origines, le choc du talent

ENGHIEN, Mercredi 1er avril

Le Prix des Benjamins

paraissait réunir un bon lot de poulains de 3ans et l’arrivée nous a confortés

dans notre opinion, puisque le fils de la championne Karly Flight (Mansonnien),

Garry Flight (Ballingary) s’est imposé avec style pour ses premiers sauts

parisien. Ajoutons à cela qu’il est bien né et vous comprendrez pourquoi nous

lui attribuons une ? JDG Jumping Star ? les

idées, puisque Karly Flight a eu une femelle en 2007 par High Chaparral, nommée

Nice Flight, et un « très beau foal par Dylan Thomas », dixit Patrick Boiteau.

La prochaine étape de Garry Flight aura lieu sur la Butte Mortemart. Poulain

très calme, il devrait rapidement y trouver ses marques et a incontestablement

les moyens pour briller dans les belles courses de sa génération.

Monté au centre du peloton

par Jacques Ricou, il a rétrogradé dans le tournant final. Puis, à l’entrée de

la ligne droite, tous les observateurs peuvent se dire que Garry Flight va

être, au mieux, troisième. Mais sur le plat, le pensionnaire d’Arnaud ChailléChaillé

place un beau changement de vitesse et finit vite pour prendre sûrement la

mesure du favori, Ole Companero (Sholokhov) dans les deux cents derniers

mètres, l’emportant d’une longueur et demie. Georgio des Carrés (Michel

Georges) termine plaisamment en pleine piste, à la troisième place, précédant

Maswan (Bad As I Wanna Be) et Summerly (Polish Summer).

 

Le regard de l’éleveur

Patrick Boiteau,

propriétaireéleveur du poulain, était présent ce mercredi sur le plateau de

Soisy. Il a donc pu assister à la course du fils de sa championne Karly Flight,

sept fois lauréate de Groupes sur les obstacles, dont deux Gr1. Trois jours

après la facile victoire à Machecoul de Spider Flight (Montjeu), le premier

produit de Karly Flight, Patrick Boiteau était bien sûr ravi: « Il a vraiment

bien gagné, car il a perdu du terrain dans le tournant, mais a réussi à revenir.

Jacques m’a dit qu’il n’est qu’à 70% de ses moyens. Il va donc encore

progresser. Il gagne bien et c’est un soulagement. C’est un poulain estimé.

Nous l’avons gardé entier car s’il réalise une belle carrière, nous pourrons le

garder comme étalon. A Bordeaux, ses débuts étaient satisfaisants. Nous aurions

pu le courir à Auteuil dans le Prix Rush, mais Arnaud voulait éviter un lot de

vingt partants. Finalement, la course a été dédoublée, mais il n’était pas

encore prêt à se sortir d’un terrain collant. Nous l’avons donc couru à Enghien

dans le but de lui donner un parcours sage. Nous voulions attendre cette course

avant de nous décider mais, désormais, nous allons aller à Auteuil. Vous savez,

les objets rares, il faut les ménager. » Cette famille a de la suite dans les

idées, puisque Karly Flight a eu une femelle en 2007 par High Chaparral, nommée

Nice Flight, et un « très beau foal par Dylan Thomas », dixit Patrick Boiteau.

La prochaine étape de Garry Flight aura lieu sur la Butte Mortemart. Poulain

très calme, il devrait rapidement y trouver ses marques et a incontestablement

les moyens pour briller dans les belles courses de sa génération