Roméo conti, le steeple lui va si bien

Autres informations / 08.04.2009

Roméo conti, le steeple lui va si bien

PRIX MAGUELONNE

Pour ses débuts sur le

steeple-chase, Roméo Conti (Goldneyev) a effectué une véritable promenade de

santé pour remporter haut la main, de quinze longueurs, le Prix Maguelonne,

réservé aux 4ans. Le poulain entraîné par Guillaume Macaire a tracé un parcours

plein de promesses. Des promesses de haut vol. Celles d’un poulain capable de batailler

dans les épreuves de Groupe. Son mentor nous a déclaré : « Le matin, il est

très prudent et monte haut, notamment sur le bull-finch. Je ne pensais donc pas

qu’il serait aussi incisif l’après-midi. De toute manière, on n’y comprend pas

grand-chose... C’est un bon cheval qui fait une balade, ce mardi. Il faut dire

que, sur le steeple, le rythme n’est pas le même que sur les haies, où les

courses sont beaucoup plus tactiques. Sur les balais, il est en effet plus dur

de laisser galoper les chevaux, ce qui fait la grosse différence par rapport au

steeple. Aujourd’hui, il n’a pas fait une faute. »

Dans le premier tournant,

Romeo Conti a relayé le grand favori Tyko (Robin des Champs) et a assuré ses

sauts, contrôlant la course jusqu’au bout, avec une aisance impensable pour un

débutant sur les "gros". Après des courses en demi-teinte sur les

balais et bien qu’il ait remporté le Prix Finot (L), Romeo Conti avait montré

ses limites dans cette discipline. Sur le steeple, il a trouvé sa voie et

devrait courir « avec Rubi Ball (Network), d’après Pierre Boulard, qui avait

repéré le poulain. Je l’ai acheté alors qu’il avait 2ans, à l’amiable, à son

éleveur Patrick Joubert, qui croyait beaucoup en son élève. Il était magnifique

et irréprochable au niveau de son physique. La mère, Dona Mirande (Pebble) a

été achetée à Monsieur Evain. C’est une petite jument qui produit très bien.

Elle avait été acquise pleine de Goldneyev. Elle portait donc, en ses flans,

Roméo Conti. J’avais vu la photographie de ce dernier et je l’avais envoyé à

Xavier Papot, qui avait apprécié le poulain, et tout s’est fait sur la

confiance. »

Parcours propre de Tyko

Sautant relativement bien, le

pensionnaire d’Arnaud ChailléChaillé n’a rien pu faire face à Roméo Conti. Sur

la foi de sa balade du Prix Univers II (L), beaucoup le pensaient difficile à

battre. Il a fait sa course et n’a rien à se reprocher. Il est simplement tombé

sur un adversaire évoluant plusieurs étages au dessus de lui. Bien qu’elle ait

commis quelques fautes, Inaya (Majorien) a réussi à prendre une honorable

troisième place, satisfaisant son mentor, Antoine Lamotte d’Argy : « Le matin,

elle est un peu négligente. Elle l’a été également ce mardi après-midi. Néanmoins,

elle s’est sortie du terrain lourd et court bien. » On notera la déception

causée par Roc de Sivola (Cadoudal). Magnifique au rond de présentation, le

pensionnaire de Yannick Fouin a malheureusement été arrêté pour ses premiers

pas en steeple.