Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Shamakiya et trojan queen, deux étoiles inédites

Autres informations / 27.04.2009

Shamakiya et trojan queen, deux étoiles inédites

Prix de la Celle-Saint-Cloud

Le "Diane", le

"SaintAlary" ou les Irish Oaks, voici les engagements cumulés des

deux pouliches aux deux premières places (lointaines) du Prix de La-Celle

Saint-Cloud (F). S h a m a k i y a (Intikhab) et Trojan Queen (Empire Maker)

ont fait forte impression et toutes deux méritent leur étoile JDG. Sans faire

une entorse au règlement, nous prenons quelques libertés : leur offrir à

chacune une ? JDG Rising Star ?. Une première dans

l’histoire de cette "distinction" puisque nous avions comme cadre de

ne décerner cette étoile qu’au gagnant.

 

Retour sur le déroulement de

l’épreuve.

Shamakiya, à flanc et à

l’arrière d’un peloton étendu, s’est rapprochée dans un éclair de classe pour

arriver en "trois" foulées à la hanche de l’animatrice, Trojan Queen,

à deux cents mètres de l’arrivée. Pour Trojan Queen, on peut préciser qu’elle

avait plutôt endossé le rôle d’éclaireuse, trois longueurs devant le reste du

peloton. Dans la phase finale, seules ces deux pouliches ont semblé en scène.

Shamakiya est arrivée très vite, s’est pris "un coup de tampon" à

cinquante mètres du but quand Trojan Queen repartait de plus belle. Shamakiya

poursuivait sa pression et le mano a mano s’est maintenu jusqu’au poteau. La

représentante de Son Altesse Aga Khan a finalement réussi à prendre le meilleur

sur sa rivale dans les ultimes foulées. Il fallait ensuite compter huit

longueurs pour voir passer la suivante, Azorina Vidalii (Linamix).

              

Shamakiya promet beaucoup

Shamakiya, d’un grand modèle

et en cela peu précoce, possède une robe atypique, sa croupe étant parsemée de

poils blancs. « Comme toute la famille, c’est une pouliche discrète le matin, a

déclaré Alain de Royer Dupré, entraîneur de Shamakiya et de ses sœurs avant

elle. Elle a eu un très beau passage et avait la mesure de sa rivale. Les deux

pouliches se sont touchées, c’est pour cela qu’elle s’est reprise. »

La mère, Shamadara (Kahyasi)

est lauréate du Prix de Malleret (Gr2, 2.400m). Sa sœur, Shamdala (Grand

Lodge), est lauréate de Gr1 à Milan et deuxième du Prix du Cadran (Gr1, 4.000

mètres). Il s’agit de la famille de Shamdinan (Dr Fong), troisième du Prix du

Jockey Club (Gr1) et vainqueur des Secretariat Stakes (Gr1).

Alain de Royer Dupré se

succède à lui-même. L’an dernier, la bonne Sub Rose (Galileo) avait remporté

cette épreuve. Victime de problèmes de santé, elle n’a pu ensuite avoir la

carrière qu’elle aurait dû avoir en s’imposant "seulement" dans le

Prix de Royaumont (Gr3).

 

 

Trojan Queen, Banks Hill et

Hasili

Pensionnaire d’André Fabre et

propriété du Prince Abdullah, Trojan Queen possède un papier d’exception. Elle

est une petite-fille de la formidable Hasili (Kahyasi) dont les dix produits en

âge de courir sont black-type : d’abord Dansili (Danehill), bien sûr, et puis

Heat Haze (Green Desert), Intercontinental (Danehill), Cacique (Danehill) et

encore Champs Elysées (Danehill). Trojan Queen est également une fille de la

championne Banks Hill (Danehill), gagnante, entre autres, du Breeders’ Cup

Filly and Mare Turf (Gr1), des Coronation Stakes (Gr1) et du Prix Jacques Le

Marois (Gr1). Elle est également une bonne poulinière puisqu’elle a mis au

monde le bon Ideal World (Kingmambo), deuxième du Prix Niel (Gr1) de Vision

d’Etat (Chichicastenango).