Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Sucess river en poulain d’avenir

Autres informations / 15.04.2009

Sucess river en poulain d’avenir

PRIX HOPPER

Absent depuis sa deuxième

place dans le Prix Général de Saint-Didier (Gr3), Sucess River (Robin des

Champs) a effectué une rentrée victorieuse directement au niveau Listed, dans

le Prix Hopper (L), le Grand Steeple-Chase des 4ans d’Enghien au printemps. Un

succès qui ne souffre d’aucune contestation. Au papier, le protégé de Guy

Cherel était de loin le meilleur sur les haies. Il réalise un petit exploit

puisqu’en plus de faire sa rentrée, il débutait sur le steeple face à des

concurrents relativement expérimentés. L’avenir appartient donc à ce

pensionnaire de Guy Cherel, lequel a confié : « Il a débuté par une quatrième

place et il n’avait pas tout compris. Il avait gagné facilement ensuite. Il n’y

a pas grand-chose à lui reprocher. Nous l’avons protégé comme un bon cheval. Il

a beaucoup de moyens même s’il est un peu délicat. Il est adroit sur les

obstacles. Nous devrions l’amener sur les steeples de 4ans ou le courir sur les

haies. » Pour aborder une première fois la ligne des tribunes, Sucess River est

venu prendre la tête et a disposé du peloton à sa guise. Sur le plat, il a

contré les attaques avec assurance pour l’emporter nettement.

« Sucess River était un peu

allant, mais il a de la classe, a déclaré Samuel Massinot, son jockey. Nous

voulions qu’il trace un bon parcours. Il a déroulé à l’avant d’autant qu’il a

pris de la force. Sur l’avant-dernière haie, il est reparti de lui-même. Il a

encore des choses à apprendre mais il devrait faire un super 4ans. »

 

Royale François, une nouvelle

fois deuxième

Bien qu’il ait fait une faute

à la rivière des tribunes, Royale François (Kapgarde) a fait un bout séduisant

sur le plat, venant "mourir" à la hanche du gagnant, comme lors de

son dernier parcours sur le steeple d’Enghien. Poulain assez grand, il devrait

venir avec l’âge. Il a devancé La Trattoria (Majorien) achetée "à

réclamer" l’an dernier et qui réalise une belle carrière. Son mentor,

Jean-Paul Gallorini, nous a déclaré : « Elle court bien, mais le terrain

n’était pas assez souple pour elle. Elle aurait donc pu finir plus près. C’est

néanmoins une bonne pouliche. » Poulain d’un modèle léger, Aristophane (Dream

Well) s’est rapproché au bout de la ligne d’en face et a produit un effort honorable

sur le plat, terminant devant Gamond (Hamond).

 

 

Maisons-Laffite sur le devant

de la scène

Le centre d’entraînement de

Maisons-Laffitte n’en finit plus de briller par l’intermédiaire de ses

entraîneurs d’obstacle, après avoir notamment affiché le jumelé du Prix de

Pépinvast (Gr3) avec Kadabi (Dalakhani) et Blue Bresil (Smadoun). De fait,

Bedaly (Medaaly), le gagnant du Prix du Cher (L), une demi-heure avant le Prix

Hopper, est entraîné par Alain Bonin dans les Yvelines à l’instar de son

dauphin Madox (Trempolino).

Sucess River est également

entraîné à "Maisons" de même que ses trois suivants immédiats :

Royale François, La Trattoria et Aristophane.