Telesky, comme en écho à mon môme

Autres informations / 09.04.2009

Telesky, comme en écho à mon môme

PRIX DU BRÉVENT

Quatre jours après la

victoire de Mon Môme (Passing Sale) dans le Grand National de Liverpool (Gr3)

2009, Telesky (Passing Sale), élevé lui aussi par Alexandre-René Deschère,

s’est mis en évidence en remportant le Prix du Brévent, de deux longueurs et

demie. L’éleveur de l’Ouest vit décidément une semaine de rêve. Bien sûr, il

faut relativiser : une victoire à Enghien, même avec un poulain prometteur, ça

n’a pas la même saveur qu’un succès à Liverpool, dans une épreuve mythique.

L’écho s’est fait entendre, même s’il n’a évidemment pas la même résonance. Il

n’empêche, Telesky a de quoi faire rêver son entourage. Par son physique, déjà.

Le poulain de Claude Cohen est une véritable force de la nature. Par son

talent, ensuite. En effet, le neveu de Cheler (Epervier Bleu), lauréat de Gr3

sur les haies et dix fois placé de Groupe, avait débuté par une victoire sur

les haies de Bordeaux, dans un bon lot. Car le deuxième n’était autre que la

future ? JDG Jumping Star ? Garry

Flight (Mansonnien), lauréat la semaine passée à Enghien. La ligne était bonne.

Et Telesky a poursuivi sur la même lancée. Selon son entraîneur, il est

« meilleur que Kauto Star

(Village Star). Mais il n’est pas à vendre. C’est un champion, un seigneur, un

crack. Il ne sait pas courir car il avait vu le gazon pour la première fois à

Bordeaux. Il sera mieux en venant de derrière. Son avenir se situe à Auteuil,

mais d’ici un mois. » Rappelons que Serge Foucher avait dressé Kauto Star qui

lui avait apporté une victoire dans le Prix de Longchamp (Gr3). Depuis, l’élève

d’Henri Aubert est devenu le double lauréat du Cheltenham Gold Cup (Gr1) et

l’idole du peuple anglais. Très regardant pour se rendre au départ, puis

contraint d’emmener le peloton tout en se montrant très vert, Telesky a

repoussé nettement les attaques. Il a précédé Allen Voran (Sholokhov), qui

avait tenté son va-tout entre les deux dernières haies, côté corde, alors que

Solotremp (Trempolino), le deuxième pensionnaire de Guillaume Macaire,

terminait à la septième place. Après avoir patienté dans la deuxième moitié du

peloton, Cristal Bonus (Della Francesca) se classe quatrième. Il a donc

effectué un bon retour sur le plat.