Un duel de charentais

Autres informations / 01.04.2009

Un duel de charentais

ENGHIEN, Mercredi 1er avril

 

 

Le Prix des Benjamins est la

suite logique du programme pour les protagonistes du Prix d’Essai des Poulains

(03/03). Vainqueur de cette course, le pensionnaire de Guillaume Macaire Ole

Companero (Sholokhov) sera au départ ce mercredi, face notamment à un autre

charentais, Garry Flight (Ballingarry), entraîné par Arnaud Chaillé-Chaillé.

Solide poulain d’origine

allemande, Ole Companero est le fils de Sholokhov (Sadler's Wells), père de

Peace Royale et de Timos, qui ont prouvé leur classe en plat. Ole Companero,

lui, est doué pour l’obstacle. Sa victoire du 3 mars a été acquise au prix

d’une fin de course saisissante. David Cottin, son jockey, nous avait alors

déclaré : « Je lui ai laissé le temps de s’équilibrer pour arriver sur la

dernière haie. Ensuite, il l’a bien fait, repartant sur le plat. C’est de bon augure.

» On peut noter qu’il avait

l’avantage d’avoir déjà couru

en plat, ce qui est un plus conséquent lorsque l’on débute en haies.

 

Le fils de Karly Flight

Garry Flight (Ballingary)

sera l’attraction de la réunion. Et pour cause, il est le deuxième produit de

la championne Karly Flight (Mansonnien), lauréate des Prix Ferdinand Dufaure

(Gr1) et Renaud du Vivier (Gr1) et gagnante de cinq Groupes. Le premier produit

de l’élève de Patrick Boiteau, Spider Flight (Montjeu) n’a pas convaincu et a

remporté dimanche, à Machecoul, sa première course en plat. Il n’a pas été

testé sur les obstacles. En revanche, Garry Flight a débuté directement sur les

obstacles, se classant deuxième à Bordeaux-Le Bouscat. Il monte à la capitale,

non sans ambitions, comme tous ses compagnons d’entraînement.

 

Les mansonniens

contre-attaquent

Deux entraîneurs mansonniens

seront bien représentés. Placé sous la houlette de Yannick Fouin, Summerly

(Polish Summer) a réalisé d’excellents débuts dans le Prix d’Essai des

Poulains, confirmant la réussite naissante des produits de Polish Summer en

obstacle. Plaisant le 3 mars, il ne devrait pas tarder à signer sa première

victoire.

Comme dans le Prix de Dinard,

Jehan Bertran de Balanda sera triplement représenté. Doté d’une classe de plat

qu’il a entretenu dans l’ouest de la France, alors qu’il était sous la

responsabilité de Cyriaque Diard, Disco de la Barre (Smadoun) est le propre

frère du bon Olifan de la Barre, vainqueur pour ses débuts en obstacle du Prix

d’Essai des Poulains et troisième de Listed sur les balais. Gaelique Show

(Anabaa) est un fils de Gaelic Dream (Shining Steel), trois fois placée de Gr3

en plat, et un neveu de Gaelic Lord (Revoque) lauréat de Listed en plat. Pour

le moment, sa famille n’a pas montré de dispositions particulières sur les

obstacles.

Cinquième du Prix d’Essai,

Georgio des Carres (Michel Georges) entraîné par Thierry Civel a tracé un

parcours très encourageants pour ses premiers sauts. On soulignera que sa mère,

Star des Carres (Rose Laurel), est une nièce de Dauphin des Carres (Dauphin du

Bourg), troisième du Prix Hopper (L) à Enghien en 2002.