Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Un jumelé cagnois

Autres informations / 21.04.2009

Un jumelé cagnois

PRIX DE LA CROIX DE CHAVAUX

Le Prix de la Croix de

Chavaux (B) a vu la victoire de Polarix (Linamix) devant Cirrus des Aigles

(Even Top). Deux noms qui fleurent bon le meeting cagnois. Pourtant, celui-ci

s’est terminé le 21 février. De fait, il est rare de voir des poulains ayant

participé au meeting des bords de la Méditerranée, prendre part à l’arrivée

d’une course "B" à Longchamp.

Quatrième du Prix de la

Californie (L) sur la P.S.F. cagnoise, Polarix ne cesse de repousser ses

limites, lui qui a été acquis à réclamer pour 34.017€ à l’issue de sa sixième

place à Maisons-Laffitte, au mois d’octobre. Venu vite sur Cirrus des Aigles au

pavillon, il a réussi à contenir son retour dans les cinquante derniers mètres,

signant sa première victoire dans une "B" après deux troisièmes

places consécutives dans cette catégorie. « C’est un poulain qui méritait un

tel succès, a déclaré Henri-Alex Pantall. Il arrive désormais à se décontracter

alors qu’il avait tendance à se montrer brillant. On ne peut rien lui reprocher

et on va peut-être le laisser tranquille maintenant, car il vient de courir à

quinze jours d’intervalle. » Il est vrai qu’en dix sorties pour son actuel

mentor, Polarix a remporté quatre succès et s’est placé à six reprises. Ce

neveu de Goldamix (Linamix), lauréate du Critérium de Saint-Cloud (Gr1), fait

toutes ses courses.

 

Cirrus des Aigles abonné à la

deuxième place ?

En dix courses, le

pensionnaire de Corinne Barande-Barbe a obtenu pas moins de sept deuxièmes

places ! Ce véritable "Poulidor" avait fait montre d’un courage et

d’une certaine qualité, à Cagnes notamment, où il s’était classé deuxième du

Prix Policeman (L). Il a précédé Massicotier (Verglas) et Eastern Promise

(Grand Slam), pour sa part assez décevant.

Tous couru.

Code Rouge prend les

commandes de l’épreuve et mène à allure régulière. Cirrus des Aigles vient

ensuite à la corde accompagné de Polarix. Eastern Promise est quatrième, pré-

cédant Massicotier. Code Rouge aborde la ligne d’arrivée en tête, mais ne peut

accélérer. Cirrus des Aigles prend l’avantage, mais se voit attaqué à son

extérieur par Polarix. Massicotier produit son effort en dehors alors

qu’Eastern Promise a du mal à accélérer. Polarix place un bon coup de rein dans

la phase finale pour s’imposer, contrant sûrement la bonne attaque de Cirrus

des Aigles à son intérieur. A distance, Massicotier termine bien en pleine

piste pour s’octroyer la troisième place aux dépens d’Eastern Promise, qui se

montre décevant. L’animateur Code Rouge est cinquième, en retrait.