Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Un jumelé "head

Autres informations / 17.04.2009

Un jumelé "head

PRIX DU PRÉ CATELAN

Le Prix du Pré Catelan (B) a

permis à Strike Ballot (Smart Strike) de signer sa première victoire après deux

courses soldées par deux places. Entraîné par Christiane HeadMaarek, il a

devancé sûrement l’estimé Almail (Swain), placé sous la responsabilité de

Freddy Head. Solide poulain, comme beaucoup de produits de l’étalon américain

Smart Strike (Mr Prospector), père de Curlin, Strike Ballot était en belle

condition au rond de présentation. Vite en tête, il a réussi à contrer les

attaques dans la phase finale, se montrant coriace à la lutte. « Il est

beaucoup mieux sur 2.000 mètres que sur 1.600, nous a déclaré Christiane

Head-Maarek. Il aime galoper comme les américains. Il a très bien gagné. Il

faut que je parle de la suite de son programme avec le Prince Khaled Abdullah.

» Deux mille mètres, la bonne distance pour Strike Ballot ? C’est ce que pense

également Stéphane Pasquier, le jockey du lauréat : « Il est tendre. La

distance lui convenait mieux. Il a besoin de prendre de la maturité, mais il

l’a bien fait aujourd’hui. » Avec l’aide du bon terrain et de sa tactique de

course, Strike Ballot a pu mener sa tâche à bien. Il est seulement le cinquième

produit gagnant en France de Smart Strike, également père de Denomination,

lauréate du Prix Finlande (L).

 

 

 

Des places prometteuses

Comme nous l’avait confié

Freddy Head, Almail est un poulain qu’il apprécie particulièrement. Ce jeudi,

il a effectué un parcours de rentrée des plus intéressants. Après avoir

attendu, il s’est rapproché avec des ressources au pavillon et a lutté avec le

futur lauréat, prenant la deuxième place sans que Davy Bonilla ne soit dur avec

lui. L’invaincu Politeo (Lando) a effectué un bel effort en pleine piste,

terminant troisième. Quatrième, l’inédit Berouni (Peintre Célèbre), fils de la

lauréate de Groupe Bernimixa (Linamix), n’a pas eu toutes ses aises. Pourtant,

il a obtenu la quatrième place. Georges Rimaud, manager des intérêts de l’Aga

Khan nous a déclaré : « Il débute bien car il a besoin de s’assagir. En effet,

comme vous l’avez vu, il s’est montré brillant. Pour le moment, il faut qu’il

apprenne. » Des propos qui sonnent en écho à ceux d’Alain de Royer Dupré : « Je

suis très satisfait de ses débuts car il s’est montré brillant. Chose qu’il

fait également le matin à l’entraînement. Il réalise néanmoins des premiers pas

prometteurs. »