Une course multifonctionnelle

Autres informations / 02.04.2009

Une course multifonctionnelle

AUTEUIL, Vendredi 3 avril

Le Prix Hubert d’Aillières

(L) est une course qui peut mener ses protagonistes vers différentes épreuves,

aussi bien sur les haies que sur le steeple. Elle sera le point d’orgue de la

réunion et pour cause, le champion Remember Rose (Insatiable) y fera sa rentrée

face à cinq rivaux dont la mansonnienne Loulia (Cricket Ball), gagnante pour sa

rentrée sur les balais. La succession d’Œil du Maître (Robin des Champs),

vainqueur de cette course avant de gagner la Grande Course de Haies d’Auteuil

(Gr1) l’an passé, est ouverte.

 

Remember Rose est de retour

Meilleur steeple-chaser à

3ans (1er du Prix Congress, Gr2), à 4ans (1er du Prix Ferdinand Dufaure, Gr1)

et à 5ans (1er des Prix Murat, Gr2, La Haye Jousselin, Gr1, et Georges

Courtois, Gr2) derrière la reine Princesse d’Anjou (Nononito), Remember Rose a

passé l’hiver au Haras de Piencourt, comme son entraîneur Jean-Paul Gallorini

nous l’avait communiqué. Cheval puissant, il devrait viser le Prix Ingré (Gr2),

dixit son mentor, rencontré mardi à Auteuil. Une rentrée en haies, Remember

Rose en a l’habitude. Immuablement, lors des printemps et des automnes 2007 et

2008, Remember Rose a effectué sa rentrée sur les balais. Il ne compte qu’une

victoire dans cette discipline, dans le Prix de la Source 2008. Plus à son aise

sur les gros obstacles, il devrait apprécier la longue distance (4.300m) et

cette épreuve le remettra en route pour le Grand Steeple.

 

Une nouvelle voie pour Loulia

?

Etincelante à 4ans en 2008,

où elle a remporté trois Gr3 sur le steeple avant de batailler avec courage

face à Oculi (Denham Red), devant malgré tout se contenter du premier accessit,

Loulia sera aussi au départ. Comme Remember Rose, elle est plus considérée

comme un élément de steeplechase. Et elle vient de faire une rentrée

victorieuse dans le Prix de la Source, tout comme le cheval d’Ernst Iten l’an

dernier. A l’issue de cette belle performance, son mentor Yannick Fouin nous

avait confié : « Elle le fait sur sa classe, car elle n’était pas encore à

100%. » Comme on pouvait le penser, si elle a progressé en steeple à 4ans, elle

l’a fait également en haies. À tel point que ce Prix Hubert d’Aillières

permettra à Yannick Fouin de la tester une nouvelle fois sur les balais, avant

de la courir à haut niveau, dans cette discipline.

 

 

Peldero, un cheval éclectique

Troisième du Prix Camille

Dubosq (L) et vainqueur du Prix Antoine de Palaminy (L) à Pau, Peldero (Pelder)

a rapidement montré de la qualité et de l’éclectisme. Six fois placé de Groupes

(notamment 3e du Prix Alain du Breil, Gr1 et 4e du Prix Ferdinand Dufaure,

Gr1), Peldero s’adapte à tout. Il reste sur sa troisième place à Auteuil dans

le Prix Rigoletto (L) en juin 2008, car il a connu depuis certains petits

ennuis de santé. Son entraîneur, François-Marie Cottin, nous a déclaré: «

Peldero va bien courir, même s’il peut avoir besoin de cette reprise de

contact. C’est un bon cheval et j’attends de lui qu'il coure correctement afin

qu’il monte ensuite en condition. Il a un bel avenir devant lui et cette course

lui servira de préparation pour le Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1). »

Signalons que son mentor est aussi son co-éleveur.

 

Le reste du peloton

Valeureux compétiteur,

Odeillo du Mathan (Balleroy) alterne lui aussi les haies et le steeple avec un

égal bonheur. Il fait toujours sa valeur, ce qui est remarquable. Vainqueur du

Prix Duc d’Anjou (Gr3) à 4ans, il s’est placé à douze reprises de Groupes et de

Listeds, ce qui témoigne de sa longévité et de sa classe. Sherkan du Berlais

(Bonnet Rouge) vient de gagner le Prix Solitaire. Troisième du Prix Cambacérès

(Gr1) en 2007, il alterne les deux disciplines avec de la réussite, comme

Odeillo du Mathan, et est indifférent à l’hippodrome. En forme, il peut créer

la surprise. Le Jonchet (Northern Crystal) a peu couru et n’a pas encore répété

sa bonne valeur affichée à 3ans (1er du Prix Ketch, L).