Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Une page se tourne : thierry gillet arrête sa carrière

Autres informations / 17.04.2009

Une page se tourne : thierry gillet arrête sa carrière

L’image est forte à l’arrivée

du Prix du Dragon. Thierry Gillet, deuxième au poteau, attend son ami Dominique

Bœuf, paré de rouge, la casaque d’Alec Head. Il lui tend la main. « Je voulais

le remercier de tout ce qu’il m’a apporté en tant qu’homme et en tant que

jockey .», nous a confié

Thierry Gillet après avoir

annoncé qu’il mettait fin à sa carrière de jockey. Arrivé apprenti en 1986, le

pilote a monté pour quelques-unes des plus grandes familles des courses, à

commencer par la famille Head qui s’est finalement séparée du jockey en début

d’année. « Ce sont des gens qui m’ont apporté beaucoup de bonheur. J’ai gagné

mon dernier Gr1 et mon dernier Gr2 pour eux. Ils ont ensuite décidé de faire

appel aux services de Dominique, mais notre collaboration s’est achevée sur de

très bonnes choses. Je n’ai pas de regret. Je pars serein. J’ai la chance de ne

pas avoir été contraint et forcé de quitter le métier. »

Les bottes raccrochées,

Thierry Gillet s’attelle à une autre tâche qui lui tient à cœur depuis trois

ans : l’Association des jockeys. Mais cette année, il endossera un autre rôle.

Du statut de président, il passera à celui de secrétaire général.

« Les élections ont lieu le

27 avril. L’échéance approchant, j’ai pris la décision d’arrêter de monter pour

me consacrer davantage à l’association. Connaissant quelques problèmes de poids

et montant moins régulièrement, j’ai pris cette décision, somme toute, mûrement

réfléchie. Je veux prendre le temps d’aller sur les hippodromes de province,

aux côtés des jockeys avec la casquette de secrétaire général. » Actuellement

vice-président de l’association, Ronan Thomas, seul candidat en lice, sera élu

président.