Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Amico mio n’a besoin de personne… sauf d’olivier peslier !

Autres informations / 22.05.2009

Amico mio n’a besoin de personne… sauf d’olivier peslier !

Prix du Comité Départemental

du Tourisme (Coupe des Trois Ans)

Les choix et intuitions des

jockeys ont une grande importance dans la victoire ou la défaite d’un cheval.

Dans le succès d’Amico Mio (Best of the Bests) dans la Coupe des Trois Ans (L),

le choix d’Olivier Peslier d’aller devant a été déterminant. Il avait déjà usé

de cette tactique avec le pensionnaire de Jean-Marie Béguigné dans le Prix

Caracalla (B), avec également une victoire à la clé. Pourtant, bien qu’allant

devant seul comme un grand, Amico Mio n’est pas encore totalement arrivée à

maturité, comme l’expliquait son jockey après la course : « C’est un poulain

encore très bébé. Il a été très regardant, c’est d’ailleurs pour cela que j’ai

dû le remettre à son travail au début de la ligne d’en face.

Concernant la distance, les

2.400m lui vont bien, mais il pourrait aller sur plus long sans problème »

Amico Mio défend la casaque d’Andréa Ciampi, qui abondait dans ce sens et

ajoutait : « Il avait bien gagné à Maisons-Laffitte et confirme ici. Olivier

Peslier l’a très bien monté et nous sommes très contents de cette victoire. Il

a déjà un peu d’expérience et cela lui a servi ici. »

 

L’histoire d’Amico Mio

Amico Mio a été coélevé par

Enrico Ciampi et Paul Nataf, qui nous racontait après la victoire l’histoire de

ce poulain :

« Nous avons acheté sa mère,

Maid of Kashmir, en Irlande, car c’était une fille de Dancing Brave et elle

était placée de Listed. Elle était pleine de Best of the Bests et, au départ,

l’idée était de présenter son produit en vente, mais comme la jument est morte

lors de son poulinage, nous avons choisi de le garder. ». Ce produit, c’est Amico

Mio, qui a débuté à l’âge de 2ans dans l’important Prix de Crèvecœur (F), à

Deauville, preuve de l’estime que lui portait son entourage. « Il s’y était

classé neuvième et avait un petit peu déçu, nous disait Paul Nataf. Mais

Jean-Marie Béguigné avait rapidement décelé des moyens chez Amico Mio. Il avait

d’ailleurs conseillé à Enrico Ciampi de l’offrir à son fils, car cela lui

ferait un poulain sympathique pour commencer à être propriétaire. Et Amico Mio

a été le premier partant d’Andréa. » Concernant l’avenir d’Amico Mio, Paul

Nataf poursuivait : « Nous n’allons pas avoir le choix, il va falloir continuer

à monter de catégorie. Il devrait aller sur le Prix du Lys (Gr3), avant,

pourquoi pas, une tentative dans le Grand Prix de Paris (Gr1). C’est un poulain

qui a fait toute sa carrière en progression. Il a appris son métier en province

et on n’a aucun problème avec lui. Il va dans tous les terrains et peut se

placer n’importe où dans un peloton. Ce sont des gros avantages. »

 

 

 

Prix du Comité Départemental

du Tourisme (Coupe des Trois Ans)

Premier succès de stakes en

France pour Best of the Bests

Amico Mio a réalisé un coup

double : il a remporté sa première Listed en apportant également un premier

succès à ce niveau sur le sol français à son père, Best of the Bests

(Machiavellian), cheval de l’écurie Godolphin lauréat sur notre sol du Prix

d’Ispahan (Gr1). Bon cheval de course, Best of the Bests se révèlera être un

sire assez moyen et on peut évaluer le pensionnaire de Jean-Marie Béguigné comme

son meilleur produit. La mère d’Amico Mio, Maid of Kashmir (Dancing Brave)

défendait la casaque de Cheikh Mohammed Al Maktoum et possède comme titre de

gloire une troisième place dans un Oaks Trial (L), en 1994, au Curragh. De tous

ses produits référencés, Amico Mio est le premier à s’être imposé au niveau

Listed.