Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Carnavalet zaidpour, le premier gagnant de zainta en france

Autres informations / 27.05.2009

Carnavalet zaidpour, le premier gagnant de zainta en france

PrixduMusée

Zainta (Kahyasi) a brisé la

glace. La lauréate du Prix de Diane (Gr1) en 1998, devenue poulinière, n’avait

pas encore eu de produit gagnant sur le sol français. C’est chose faite depuis

mardi et la victoire de Zaidpour (Red Ransom) dans le Prix du Musée Carnavalet.

« Le rythme n’a pas été très rapide mais Zaidpour a gagné sûrement et il ne

soufflait pas après la course, nous a déclaré Alain de Royer Dupré. Il s’agit

d’un poulain très tardif.» Sur un sol assoupli, Zaidpour a quitté

l’arrière-garde dans la descente pour se rapprocher des animateurs. Une

décision avisée de Christophe Soumillon, qui s’est révélée décisive. Il a pu

anticiper le démarrage à l’entrée de la ligne droite et même si le poulain

s’est repris une fois en tête, il a su repousser les attaques de Super Kenny

(Kendor) et Qurqul (Mujahid), deux poulains prometteurs. Judicieusement

supplémenté, Zaidpour avait quelques facteurs contre lui, notamment le train

peu soutenu. Et il a su en faire fi pour gagner.

 

Lennox Law crève l’écran

Frère utérin de Lawman

(Invincible Spirit), le lauréat du Prix du Jockey Club (Gr1) 2007, et de Latice

(Inchinor), gagnante du Prix de Diane (Gr1) 2004, Lennox Law (Cape Cross) a

fait des débuts très honnêtes. Placé en position d’attente, le poulain de

Malcolm Parrish a été repris par deux fois dans la ligne droite. Il n’avait pas

le passage. Gérald Mossé, son jockey, s’est ainsi retrouvé à une dizaine de

longueurs des leaders au pavillon. Pourtant, Lennox Law avait des ressources.

Dans les cent cinquante derniers mètres, il est revenu sur les poulains de tête

à toute vitesse, avec sa grande action. Alors qu’il paraissait voué à la

sixième place, il a obtenu une surprenante quatrième place, à distance tout de

même des trois premiers. « Comme Zaidpour, Lennox Law est un poulain tardif,

nous a confié Alain de Royer Dupré. Il a vraiment fini dans une plaisante

action, d’autant qu’il n’apprécie pas ce terrain. »

 

Zainta, une production

éclectique

Au 26 mai, Zainta a donné six

produits. Aucun n’avait gagné avant Zaidpour, si ce n’est Zaynar (Daylami) qui

s’est imposé dans le Triumph Hurdle (Gr1) sur les claies de Cheltenham cette

année. D’ailleurs, Zainta est la sœur du champion hurdler Zaiyad (Sadler’s

Wells). Dans son pedigree, Zaidpour a donc des prédispositions pour les courses

d’obstacle, mais ses moyens lui permettront de se faire un nom dans le temple

du plat.

 

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée :

Warolino (War Chant), Happy

Groom (Charming Groom), Un Certainmonsieur (Timboroa), Moka Dolois (Marchand de

Sable), Roco de l’Orme (Red Guest).

Non partant : Byword (Peintre

Célèbre).

Warolino se place au

commandement. Father Figure galope à ses côtés, précédant Un Certainmonsieur et

Lennox Law. Super Kenny est au sein du peloton avec Qurqul et Zaidpour. Happy

Groom, Moka Dolois et Roco de l’Orme se trouvent en retrait. Zaidpour profite

du train peu soutenu pour se rapprocher du groupe de tête dans la fausse ligne

droite. Warolino se défend bien dans la phase finale, mais ne pourra répondre à

l’attaque de Zaidpour. Super Kenny et Qurqul progressent en pleine piste alors

que Lennox Law met du temps à trouver la bonne cadence. Super Kenny vient prendre

un minime avantage à Zaidpour à deux cents mètres de l’arrivée, mais ce dernier

redémarre pour s’imposer sûrement. Super Kenny doit se contenter de la deuxième

place, précédant Qurqul, auteur d’un bon effort final. Lennox Law conclut dans

une bonne action après avoir mis du temps à trouver le bon rythme dans la phase

finale.