…dans le bureau des commissaires

Autres informations / 31.05.2009

…dans le bureau des commissaires

Prix du Palais-Royal (Gr3)

Des possibles effets positifs de la gêne subie par Dunkerque

Comme à

chaque fois lors de ces cas litigieux, le Code des Courses est remis sur le

tapis. En Angleterre, As de Trebol n’aurait sans doute pas été rétrogradé mais

les commissaires ont rendu leur verdict, en appliquant un Code des Courses

français, ce qui est normal et logique. Pourtant certains observateurs

confirmés ont aussi “lu” la gêne de

Dunkerque à son bénéfice direct. En effet, percuté, Dunkerque

a pu respirer, ce qui a lui a permis de placer une nouvelle accélération et de venir échouer

à une tête du poulain espagnol. Dès lors, la flatteuse

impression visuelle et le faible

écart avec As de Trebol se

seraient-ils réalisés sans la gêne

subie par le partenaire de Dominique Bœuf ?

Une famille vivante

Dunkerque est un

fils de Dissertation (Sillery) deux fois placée de Gr3. Celle-ci a produit deux

éléments de Groupe, Dédication (Highest Honor) lauréate du Prix de la Forêt et

Dunkerque (Highest Honor). On retiendra que le propre frère de ces deux grands

vainqueurs, Diderot (Highest Honor) a terminé sixième à Compiègne sur une

distance trop longue pour lui le 25 mai dernier. La famille de Dunkerque est

donc bien vivante. Une famille maternelle qui est à son affaire entre 1.000m et

1.600m. Sa grand-mère Devalois (Nureyev) fait cependant exception puisque ses

trois victoires de Groupe ont eu lieu sur des distances avoisinant les 2.000m.