Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Déjà l’arc pour getaway

Autres informations / 05.05.2009

Déjà l’arc pour getaway

Dimanche 4, Newmarket (GB).

En remportant les Jockey Club Stakes (Gr2) pour sa rentrée par quatre

longueurs, Getaway

(Monsun) a produit une telle

impression que son entraîneur André Fabre n’a étonné personne en évoquant l’Arc

dès le mois de mai, avant même que ne se produisent les premiers classiques

français. Les bookmakers ont immédiatement réagi en le plaçant en tête de leurs

livres pour la course la plus riche du monde – à 5-1. La course a été conduite

tranquillement par Dragon Dancer (Sadler’s Wells). A la distance, l’élève du

Baron Georg von Ullmann a laissé sur place, en l’espace de quelques foulées,

Sixties Icon (Galileo) qui semblait quelques mètres plus tôt contrôler la

course.

Aussi enthousiaste, la presse

anglaise a évidemment demandé à André Fabre si Getaway, successeur au palmarès

de la course de son compagnon d’écurie Shirocco (Monsun), vainqueur en 2006,

pouvait faire un nouveau Manduro (Monsun). « Ce sont deux chevaux complètement

différents, leur a-t-il répondu. Celui-ci est un vrai cheval de 2.400 mètres.

J’ai néanmoins été ravi de le voir produire une telle accélération. Il court

bien frais mais j’étais un peu inquiet avant la course, car il n’a pas été

facile à travailler, le matin. Il va dans tous les terrains, et il l’a montré

au cours de sa carrière. Son chemin doit se poursuivre par la Coronation Cup

(Gr1), les King George (Gr1) et sans doute l’Arc (Gr1). »

L’écurie d’André Fabre n’a

pas pris un départ volant, cette année. Ce n’est pas la première fois.

Toutefois, ses challengers habituels ont pris de l’avance et pour demeurer

champion trainer en 2008, un cheval capable de ravir la plus grosse allocation

du monde à ses cadets ne sera pas de trop. À vrai dire, le poids de

l’allocation de l’Arc est tel, à présent, que l’entraîneur du gagnant, pourvu

qu’il prépare une bande de chevaux simplement utiles par ailleurs, sera presque

assuré du titre. La mère de Getaway, Guernica (Unfuwain), est morte l’année

dernière à l’âge de 13 ans. Elle a également donné la classique Guadalupe

(Monsun), gagnante des Oaks d’Italie (Gr1), la bonne Guadalajara (Acatenango)

et la 4ans Guardia (Monsun), actuellement à l’entraînement chez André Fabre

après trois premières sorties outre-Rhin.