Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Doris siegenthaler : « remember rose était déjà un très grand foal ! »

Autres informations / 26.05.2009

Doris siegenthaler : « remember rose était déjà un très grand foal ! »

Gérant les intérêts du Suisse

Ernst Iten, propriétaire de Remember Rose, Doris Siegenthaler nous raconte les

débuts du meilleur steeple-chaser français actuel.

Jour de Galop. – Comment a

commencé la fantastique histoire de Remember Rose ?

Elle remonte à la deuxième

mère, Couture d’Argent (Son of Silver). Elle avait gagné deux courses au début

des années 1980 en France. Cette jument est à la base de tout

l’élevage de Monsieur Iten.

La mère de Remember Rose, Couture Rose (Ajraas), était à l’entraînement en

Irlande. Malheureusement, elle a connu plusieurs soucis de santé, se blessant

notamment à l’oreille lors d’un essai dans les stalles de départ, mais aussi

plus gravement à la hanche. Suite à cela, elle a été retirée de l’entraînement

et comme elle était relativement estimée par son entraîneur, elle est entrée au

haras. À cette époque, la crise de la vache

folle battait son plein et les

restrictions dans les transports étaient importantes. Les chevaux avaient du

mal à circuler et le propriétaire du haras où stationnait la jument nous a

conseillé de la faire saillir par Insatiable (Don’t Forget Me), qui officiait

sur place.

 

Il y a donc une part de

hasard dans ce qui arrive aujourd’hui ?

Oui. Le croisement entre les

deux s’est finalement fait un peu par hasard. Couture Rose a eu du mal à

pouliner car Remember Rose était déjà un très grand foal ! Il a ensuite été

exporté en France. D’ailleurs lorsqu’il était au pré, yearling, certaines

personnes pensaient qu’il s’agissait d’un 2ans ! Par la suite, le cheval est

allé au pré-entraînement en Normandie, au Haras de Piencourt. Il a tout de

suite montré de réelles dispositions. Denis Bourez nous a alors conseillé de

mettre le cheval chez Jean-Paul Gallorini. Il a été enchanté dès la première

journée. C’est un cheval formidable, qui ne compte aucune fausse course, qui ne

s’est jamais blessé et qui saute remarquablement bien.

 

Combien de poulinières

composent l’élevage d’Ernst Iten ?

Trois poulinières, toutes

appartenant à la famille de Remember Rose. Elles sont stationnées au Haras de

Piencourt, et seront rejointes dans les prochains jours par Remember Rose et

son poney pour un repos bien mérité. Le demi-frère de “Remember”, The Gallery

(Gallery of Zurich), âgé de 3ans, est également à l’entraînement chez Jean-Paul

Gallorini et s’annonce prometteur. C’est une “peinture” et nous allons être

sages avec lui. De plus, il est encore entier et pourrait – pourquoi pas ? –

intégrer l’élevage plus tard. Quant à son propre frère, Roi de Rose, il est

désormais entraîné en Suisse et vient de prendre une deuxième place en

obstacle. Actuellement, Couture Rose est pleine de Poliglote (Sadler’s Wells).