Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Golden century se révèle sur le mile

Autres informations / 31.05.2009

Golden century se révèle sur le mile

Prix d’Escoville (D)

Finalement, Golden Century

(El Prado) est un miler. Pour sa rentrée dans le Prix Comrade (B – 2.400m), le

1er mai,

à Saint-Cloud, il avait un

peu marqué le pas dans la phase finale. Cette fois sur 1.600m, il n’a pas fait

dans le détail, l’emportant avec la manière. Après être venu dans la fausse

ligne droite (c’est toujours difficile d’aller au bout après avoir fait cela),

il s’est détaché très facilement de ses rivaux, pour gagner sans un coup de

cravache. Il succède ainsi au palmarès de cette épreuve à “flying” Falco

(Pivotal), futur lauréat de la Poule d’Essai (Gr1), mais ce Prix d’Escoville se

disputait alors à la mi-avril. Ce qui est assez atypique concernant la victoire

de Golden Century, c’est que le terrain était rapide ce samedi à Longchamp. Or

son père, El Prado (Sadler’s Wells), est connu pour faire plutôt des chevaux de

terrain souple, voire très souple. Du côté maternelle, sa mère, Maple Syrple

(American Chance) est placée de Gr2.

Golden Century domine les

deux pensionnaires d’Alain de Royer Dupré, Barlovento (Tobougg) et Vaziristan

(Dansili). Lors de leurs débuts communs, le second nommé avait dominé le

premier, qui possède un physique assez imposant. Cette référence s’est

inversée, mais le 5 mai, Christophe Soumillon, jockey de Vaziristan, avait

expliqué que ce poulain serait certainement mieux sur 2.000m.

Derrière ce trio, Lando Junior

(Lando) réalise une perfor- mance très encourageante. Sa quatrième place a

rassuré son entraîneur, Xavier Nakkachdji, qui nous disait : « Il rendait du

poids et de la distance, à cause de son numéro 12 dans les stalles. Il avait

besoin de nous rassurer après   sa

performance moyenne du Prix de Guiche (Gr3 – 9e). C’est

réussi, d’autant que lot doit

être plutôt bon ici. Il avait pris de bonnes lignes à Deauville et sa

performance de samedi est intéressante et à suivre… »

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée :

Baby Wood (Elnadim), Laazim

(Seeking the Gold), Danseur Russe (Fasliyev), Le Valentin (Slickly), Lord Vati

(My Risk). Tous couru.

Vaziristan s’élance un peu

mollement. Il rejoint dans le haut de la montée Le Valentin, un peu tendu, qui galope

à l’extérieur. Sea Fight patiente derrière les animateurs aux côtés de Laazim

et Golden Century qui voyage en troisième épaisseur le nez au vent. Barlovento

est dans son dos suivi de Baby Wood, Lando Junior, Lord Vati et Danseur Russe

qui a perdu du terrain à l’ouverture des stalles de départ. Les positions

n’évoluent pas. A l’entrée de la ligne droite, Golden Century vient à la

hauteur de Vaziristan avec des ressources. Au pavillon, il prend sa mesure et

s’impose avec autorité pour sa découverte du mile. Barlovento vient prendre le

premier accessit à la lutte devant Vaziristan qui

s’est relancé dans la phase

finale. Lando Junior obtient la quatrième place dans les vingt derniers mètres

terminant devant Sea Fight.