Ladoga ou la forme des deux ans de richard gibson

Autres informations / 16.05.2009

Ladoga ou la forme des deux ans de richard gibson

Prix Dictaway

 

 

 

Dix jours après avoir sellé

victorieusement la débutante Chantilly Crème (Johannesburg) dans le Prix du

Bois Préau, Richard Gibson voyait débuter une nouvelle pou liche de cette

génération de son entraînement. Et comme la semaine passée, sa pensionnaire

Ladoga (Exceed And Excel) a triomphée en laissant une impression des plus

favorables.

« Les bons deux ans sont

faciles à entraîner » déclare Richard Gibson dans l’enclosure des balances.

L’entraîneur cantilien doit avoir la vie facile en ce printemps avec la jeune

promotion, ses jeunes pousses démontrant d’indé niables qualités. Dans le

sillage de Le Falgoux (Ocean Of Wisdom) plutôt en dehors, Ladoga est sortie du

sillage de ce dernier dès la mi-parcours avant de produire un bon effort

qu’elle a bien poursuivi jusqu’au bout, s’imposant dans un bon style. « La

pouliche fait quelque chose de bien aujourd’hui, a précisé son mentor après

l’épreuve. Elle tra vaillait bien le matin et répète l’après-midi en course.

Elle a beaucoup de talent naturel et j’espère qu’elle arrivera à monter les

échelons. C’est très excitant pour l’avenir. » Possédant beaucoup de vitesse et

relativement précoce, cette sœur utérine d’Ossun (Anabaa), un gagnant de

Listed, devrait pouvoir figuré au même niveau dans les pro chaines semaines.

 

Wonderfilly, une très bonne

impression

Autre débutante au départ,

Wonderfilly (Invicible Spirit) a quelque peu manqué son début de parcours,

perdantdu temps à l’ouverture des stalles de départ. Attentiste en queue de

peloton, la pouliche de Philippe Demercastel a ensuite fourni une très bonne

fin de course, échouant de peu à la troisième place. Semblant avoir autant de

vitesse que son frère utérin Triple Aspect (Danetime), Wonderfilly ne devrait

pas tarder à ouvrir son palmarès.

 

La déception Rajsaman

Bien né, le poulain de S.A

Aga Khan Rajsaman (Linamix) constituait l’attraction de cette épreuve, son

compagnon d’entraînement Siyouni (Pivotal) ayant fait une telle impression le

jour de ses débuts. Aux côtés de l’animateur Mon Nono (Statue Of Liberty)

durant le parcours, Rajsaman n’a pas été en mesure de rivaliser avec les

premiers dans la phase, se devant se contenter de la cinquième place. Il ne

faudra bien évidemment pas condamner ce poulain sur ses seuls débuts.

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée : Ultime Chope (Panis), Le Falgoux (Océan of Wisdom). Tous

couru.

Mon Nono prend le meilleur

départ et vient se caler le long de la grille des tribunes. Rajsaman est à ses

côtés en compagnie de Le Falgoux et Ladoga en dehors. Ultime Chope vient

ensuite avec Quintalina alors que Wonderfilly patiente en dernière position

après avoir perdu un peu de temps au départ. Mon Nono accélère bien dans la

phase finale mais Ladoga produit un bel effort en pleine piste. Rajsaman a du mal

à suivre l’ac célération. Poursuivant bien son effort, Ladoga prend le meil leur

à deux cents mètres de l’arrivée et s’impose sûrement. Vite sur jambes, Mon

Nono s’est bien défendu, mais n’a pu contrer l’attaque de Ladoga. Après un

départ moyen, Wonderfilly est l’auteur d’une très plaisante fin de course à la

troisième place, échouant de peu. Le favori Rajsaman se classe au cinquième

rang après avoir galopé sur la ligne de tête.