Lanfranco dettori maitre sur ses terres avec mastery

Autres informations / 09.05.2009

Lanfranco dettori maitre sur ses terres avec mastery

ROME (ITALIE), samedi 9 mai

La 126e édition du Derby

Italiano (Gr2, 2.200m) a vu le succès d’un enfant du pays, Lanfranco Dettori,

en selle sur Mastery (Sulamani), le seul étranger de l’épreuve. Après un

excellent parcours en troisième position le long de la corde, juste derrière

Apprimus (Trans Island) qui menait l’épreuve, Mastery a entamé son rapproché à

400 mètres du poteau et Frankie Dettori lui a alors demandé de prononcer son

effort au dernier moment, ce qui est souvent décisif sur la longue ligne droite

de Capannelle. Le pensionnaire de Saeed Bin Suroor a alors dominé nettement

Turati (Lomitas), dont le jockey Umberto Rispoli doit se contenter, une

nouvelle fois, du premier accessit dans le Derby transalpin. « Mastery a fait

une grande course pour l’emporter ce samedi, a déclaré Saeed Bin Suroor.

C’était un essai sur un sol aussi rapide et il l’a réussi. J’avais demandé à

Frankie de le garder près des leaders. Nous allons voir avec Cheikh Mohammed

pour la suite du programme mais il pourrait aller sur le Derby d’Epsom (Gr1). »

L’ascension ne fait donc que commencer pour Mastery qui avait eu une

préparation atypique, puisqu’il s’était classé quatrième sur le sable de

Kempton du Kentucky Derby Challenge Stakes, une épreuve crée pour les

concurrents britanniques en vue du « Run For The Roses ».

Avec ce succès dans ce Derby

Italiano, l’écurie Godolphin annonce son retour sur la scène européenne, après

un hiver où elle n’a cessé de briller en ses bases de Dubaï, qui faisait suite

à une saison bien moyenne en Europe. Cette victoire dans ce Gr2 italien est la

troisième pour la casaque bleu roi après les succès de Central Park (In The

Wings) en 1998 et de Mukhalif (Caerleon) en 1999.

Jakkalbery fait taire les

interrogations

Avant l’épreuve, on pouvait

se demander si la dernière victoire de Jakkalbery (Storming Home) n’était pas

qu’un leurre, eu égard à la qualité du lot qu’il avait affronté. De fait, son

dauphin Ramitelli (Dr Devious) déclaré forfait pour le Derby, venait d’échouer

nettement derrière Abaton (Dansili) le grand favori. Mais Jakkalbery a fait

illusion pour la victoire et n’a cédé que dans les cent derniers mètres à

l’inserve d’Abaton, inexistant. Invaincu avant la course, il a tracé un

parcours plein de promesses.

Christophe Soumillon, le

meilleur des tricolores Parmi les quatre pilotes français en lice dans cette

course, seul Christophe Soumillon a pu se classer à l’arrivée. En selle sur

Apprimus, il a mené et a donné une chance à son partenaire à l’entrée de la

ligne droite, lequel s’est montré tenace jusqu’au bout. Blue Black Jack

(Sakhee) avec Olivier Peslier en selle, est venu un instant sur la ligne des

animateurs avant de craquer pour finir. Quant à Desert Cry (Desert Prince) et

Acero (High Chaparral), ils n’ont pu satisfaire leurs jockeys respectifs,

Thierry Thulliez et Christophe Lemaire.